Bleach Survival

La guerre totale...Les mondes spirituels rattrapés par le réel...Qui l'emportera?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Trame Principale ~ Opération New Horizons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ Scénario
Scénario's Master / Daihon' Tatsujin'
Scénario's Master / Daihon' Tatsujin'
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: ~ Trame Principale ~ Opération New Horizons   Sam 13 Déc - 23:25

Code:
Transmission en attente, veuillez patienter.

……… Réceptions des données.

Décryptage des données.

Décryptage effectué…..

Affichage des données :

Briefing a écrit:

Transmission 023-GF-343

Niveau d’ importance : Prioritaire
Niveau de cryptage : Omega
Emetteur : Base Nemo
Coordonnées : 48°50′S 123°20′W
Destinataires : Poste radio - S.A. Yuushi
Objet : Opération New Horizons - Leurre de Karakura



A l' attention de l' Amiral d' Armada Horohoro,

Amiral, l' opération New Horizons est sur le point de commencer. Comme vous le savez, nous allons utiliser la ville de Karakura comme leurre sur la localisation de notre portail inter-mondes, et ce sera entres-autres à vous de donner le change aux probables attaquants.

Vous devrez dans les 96 heures vous trouver au large de Karakura. Dès votre arrivée, partira de la terre ferme des renforts supplémentaires composés de la 314ème Brigade d' Infanterie sous les ordres du Colonel Mac Cormik ainsi que la 113ème Troupe de Blindés composée de cinq chars Sovereign sous le commandement du Lieutenant D'gamba. Vous prendrez la tête de ces troupes supplémentaires avant de faire engager le mode submersible à votre Armada.


L' opération débutera dès que les premiers ennemis auront été reperés. Trente minutes plus tard, votre flotte engagera le combat et les troupes devront être débarquées pour défendre la ville.

La bombe souterraine explosera à H+3, ce sera ensuite à vous de tenir nos adversaires le plus loin possible de Miskatonic jusqu' à ce que le portail soit activé.

Bonne chance Amiral.

Haut Commandement de la Soul Army



[HRP] Et voila, la trame débute enfin dans ce premier topic, celui de Miskatonic ne tardera pas lui-même à être crée, mais pour l' instant, les combats doivent s' entamer ici. Il serait préférable qu' Horohoro soit le premier à poster, ensuite les Arrankars et Shinigamis pourront suivre.

Plus de précisions concernant la suite de l' opération, MP Dante ou moi (Nurek)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horohoro
Général 5 étoiles / Amiral d'Armada
Général 5 étoiles / Amiral d'Armada
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 25/11/2008

Informations des personnages
Rang: 2
Expérience:
825/1000  (825/1000)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: Re: ~ Trame Principale ~ Opération New Horizons   Ven 19 Déc - 20:05

J-96 avant l'opération new horizon.


A bord du navire de classe Léviathan S.A Yuushi, au large de l'ex-Mexique sur l'océan pacifique. L'Amiral d'armada Horohoro Setsui, dans sa cabine assis sur son lit torse nu. Horohoro venait de se réveiller en sursaut à cause de l’interphone de sa cabine, décrochant le fameuse appareille, Horohoro écouta l’officier de la passerelle lui transmettre une nouvelle attendue depuis presque trois mois par celui ci. En effet, l’arrivée d’un message crypté au plus haut niveau de la Soul Army provenant du point nemo. Horohoro se leva en claquant l’interphone dans son socle, attrapa son uniforme et couru dans le couloir tout en se rhabillant. Il arriva en quelque minute de la passerelle ou il s’installa sur son siège afin d’insérer un disque dans l’ordinateur du navire. Ce disque étant la seul chose permettant de décrypté le massage. Une fois décrypté, Horohoro donna les nouvelles directives à son équipage. Il donna le commandement de la flotte a un de ses second et son navire quitta la flotte en direction du Japon.

J-18 avant l'opération new horizon.


Le S.A Yuushi arriva au large de Karakura 18 heure avant le début de l’opération, et se afin d’accueillir a son bord, l’officier colonel Mac Cormik et sa brigade d’infanterie la 314 et l’officier commandant D’gamba a la tête de la 113éme division blindé et ses cinq chars Sovereign. Au total, six heure s’ecoula afin de positionné les chars dans le hangars prévu a cette effet ainsi que pour installer les soldats des deux troupes.

J-4 avant l’opération new horizon.

Le S.A Yuushi avait reprit le large et effectuait une manœuvre pour se préparer à l’opération. A son bords, dans le hangars 3, Horohoro devant un écran géant et face aux participant a l’opération, commençait le meeting. Sur l’écran géant, était présentait les différents points de l’opération, ainsi que les affectations. Horohoro abordait le thème des différents type d’ennemi dont l’on était certain de croisé quand l’alarme retentit, c’était l’alarme qui indiquait la plongé. Le meeting dura trois heures... mais l’opération était enfin prêt a démarré.

L’S.A Yuushi était désormais prêt au combat, submergé dans l’océan pacifique. Les chars Sovereign étaient en même temps chargé dans les transporteurs avec les équipes d’infanterie, parmi eux les officier commandant ses groupe de soldat et Horohoro et ses hommes. Des le début de l’opération, les barges seront catapulté hors du navire en directions des cote afin de déployer les troupes pour l’opération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante
Segunda Espada
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/06/2008
Age : 28
Localisation : En dessous d'une pompe à bière plus que certainement

Informations des personnages
Rang: 2
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: Re: ~ Trame Principale ~ Opération New Horizons   Sam 27 Déc - 23:05

Jour-J:


Ellena jeta un coup d’oeil rapide à son supérieur…Elle ne pouvait s’empêcher d’être anxieuse à chacune de ses sorties. S’il perdait le contrôle Dieu sait ce qui pourrait l’empêcher de tout raser et contrairement à ce que Dante avançait elle doutait être capable de la ramener à la raison dans l’un de ses accès de folie. Ses yeux rouge captèrent un instant son regard. Chaque fois qu’il ou elle croisait leur regard, un frisson lui parcourait la colonne de haut en bas sans qu’elle ne puisse se l’expliquer. Elle baissa, comme toujours les yeux vers le sol, remit une mèche folle derrière son oreille, petite et blanche, presque comme la neige. Dante sourit malgré…Elle n’était pas en mesure d’imaginé. Non elle ne pouvait savoir à quel point elle lui était précieuse. L’Espada observa un instant le reiatsu déstabilisé et fluctuant de sa fraccion, c’était son regard, celui qu’il posait sur elle qui la mettait donc ainsi mal à l’aise ?

Ellena releva la tête consciente tout à coup que son attitude troublait son maître et fît un effort considérable pour poser sereinement le regard sur lui. Quand il était vêtu de cette grande cape rouge élimée qui masquait à moitié son visage il était encore plus intimidant. Bien sûr il en fallait plus à Ellena pour se laisser réellement impressionner, mais tout de même, ayant connaissance da la véritable puissance qui se cachait sous cet aire aimable et se sourire parfois enjôleur, il ne pouvait en être autrement…Elle le craignait ! Et de cette crainte qu’elle détestait, naissait une force prodigieuse qui lui permettait, à bon escient de pouvoir lui tenir tête. Ce que seul le Primera pouvait se targuer de faire, bien qu’il s’agisse dès lors d’un instinct basique qui s’exerçait sur l’un et l’autre comme dominant/dominé. Bien que Dante soit loin de se laisser entraîner aussi facilement dans ce genre de spirale. Il avait beau Être lunatique, il faisait parfois preuve d’un calme et d’une intelligence froide, terrifiante, qui laissait, plus que ses accès de colère, transparaitre le véritable danger qu’il représentait. Elle, elle le savait, même au plus fort de ses coups de sang il pouvait en un instant si la situation l’exigeait, retrouvé toute la maîtrise de soit dont un Espada de rang devait faire preuve, révélant sa véritable nature…Bien plus simple en apparence et pourtant tellement plus complexe.

« Tu te perds en pensée Ellena. Nous n’avons pas le temps de flâner…Kiefer risquerait de ne pas apprécier, il semble déjà que je le dérange suffisamment ces derniers temps, pas la peine de lui tendre en plus le bâton pour se faire battre. »

La jeune Arrancar secoua lentement la tête histoire de reprendre ses esprits, de ce point de vue là elle était fort semblable à son maître. Elle s’égarait si facilement dans les méandres tumultueux de son esprit. Dante avait reporté son regard dans le vide, qu’attendait-on ? Le Decima était là depuis bien longtemps ! Alors pourquoi ne pas déjà se lancer dans le monde des humains. Dante répondit à sa question sans même qu’elle eu besoin de prendre la peine de la posée.

« Nous attendons le signale de Kiefer…C’est à dire que lui même se mettent en route. Nous débarqueront simultanément des deux côté. »

Le Primera ne l’avait pas signifié dans ses ordres, de ce côté là il laissait une totale liberté d’action à ses troupes, tant que la mission était exécutée. Mais Dante préférait qu’il en soit ainsi, afin que dans le cas ou l’un des deux groupes se fasse repéré au moment même ou il débarquait, la SA ne prenne pas l’initiative de tabler sur une double attaque et ne mette en alerte l’autre côté. Aussi Dante attendait-il un premier mouvement de leur maître.

« Ellana…Dans un premier temps nous allons tenter de repérer le portail, pour peu qu’il se trouve dans la zone qui nous a été assigner. Il va donc falloir que nous restions discret, hors de question donc d’engager un combat à grande échelle…Pour le moment. Dès que je donne le signal à travers l’écouteur on se regroupe et on avise. Si on localise le portail dans notre zone, il serait préférable que celui de nous qui le trouve prévienne et attende l’autre. Ce portail doit être bien protégé et tout Espada que nous sommes il ne sert à rien de gâcher inutilement nos vies. Nous sommes déjà si peu nombreux…Tu vois une objection à faire ? »

Ellena jeta un rapide coup d’œil au Decima, il n’avait pas l’air d’être un idiot, ou l’un de ces Arrancar prétentieux qui écumait Las Noches s’était déjà ça. Elle était curieuse de connaître son véritable potentiel…Franchement elle espérait voir un peu d’action, même si elle craignait Dante lorsqu’il se déchainait, il n’en restait pas moins que le spectacle était fascinant et la fraccion se demandait à juste titre si elle éprouverait la même chose en contemplant un Espada moins bien grader libérer sa puissance. Elle en doutait, mais tout de même…Elle se disait que ça devait valoir le détour.

« C’est valable pour toi aussi Ellena. Même si tu n’es pas vraiment du genre à foncer tête baissée et à projeter ton Reiatsu dans tout les sens. »

Non en effet ce n’était pas vraiment son genre c’est le moins qu’on puisse dire. Le Segunda leva la tête vers le ciel en soupirant, cela faisait bien longtemps qu’il n’avait eu de véritable combat. Il est vrai que de toute façon lorsqu’on atteignait un niveau comme le sien la plupart des combats devenait de vulgaire leçon d’escrime…Et encore !

Une pulsation, légère mais qui annonçait la manifestation d’un Reiatsu en pleine exploitation, lui tira un sourire. C’était le signale qu’il attendait, Kiefer ouvrait une porte sur le monde des humains. La main de Dante jailli dans son gant doré et déchira la réalité traçant un sillon noirâtre sur l’horizon laissant passer un courant d’air froid de l’entre deux monde. Le trait ténébreux s’élargit et s’étira, jusqu’à devenir une porte béante sur le néant. Dante se retourna vers les deux Arrancars derrière lui en souriant et d’un signe de tête les invita à le suivre. Ce n’était pas un sourire de sympathie…Mais d’excitation auquel succéda dans l’instant un rictus de joie, mais une joie morbide dont seul les tueurs semble Être pourvu…On ne changeait pas une nature Hollow, le sang et le combat coulait dans leurs veines aussi surement que l’instinct animal qui ne cessait de les guider, même chez les plus humains d’entre eux, qui le maîtrisait si bien.

La traversée du Garganta ressemblait à une longue inutile et ennuyeuse balade. Tout Espada possédait le pouvoir d’ouvrir une porte et de voyager à travers le Garganta mais seul le Primera en possédait le contrôle total d’accès. Il pouvait verrouiller à tout autre que lui l’accès au monde qui leur servait de passage. De sorte qu’il ne reste que le portail principal construit à la fin du règne d’Aizen et donnant sur le monde des humains qui en permette l’accès. Portail qu’il pouvait lui-même verrouiller. C’était une question de puissance simplement, une technique typiquement Hollow que seul le plus puissant d’entre eux pouvait exercé sur ses semblables. Il suffisait d’interdire en en scellant l’accès avec son propre Reiatsu, au monde lui-même de s’ouvrir ! Les Shinigamis n’en avait pas l’usage simplement parce qu’il n’en avait pas besoin. Mais les Hollow ne possédait pas de portail aussi perfectionné et comme toujours s’en remettaient à leurs propre force brute. Le Garganta avait d’ailleurs été fermé pendant un plus ou moins long laps de temps par Kiefer. Il venait à peine d’être réouvert…Aucun Hollow quel qu’il soit n’avait pu pénétrer le monde des humains durant tout ce temps. Mise à part à travers le portail qui s’était ouvert de façon épisodique pour certain mission urgente. C’est Aizen lui-même qui avait mis au point la technique de scellée, formidablement efficace et demandant une puissance hors-norme. Accessible seulement au Primera. Bien sûr en générale l’ordre verbal suffisait…Qui oserait désobéir à Kiefer ? Mais on était jamais trop prudent et les Hollow de bas-étage n’était pas toujours capable de comprendre la portée de tels ordres.

Sans s’en rendre compte, machinalement, comme si ce geste avait été accompli pendant des siècles et des siècles, à tel point qu’il en devienne automatique, comme une travaille d’aliéné, la main de Dante tira sur la couture qui liait les bandes entassé qui constituait le tissu prêtant forme à ce monde et la sépara de se sœur ouvrant face à lui une fenêtre grande comme un homme et assez large pour laisser passer cinq Espada comme lui. Un son strident, mais ténu ce répercuta sur les murs de bêton d’immeubles de Karakura. Laissant s’ouvrir sur l’univers des hommes une gueule béante qui semblait vouloir l’engloutir tout entier. Murmurant tout bas trois mots, prenant la forme de trois êtres, promesses de fléau et de malheur qui se déversèrent comme sa bile sur le sol d’une petite ville, que cette univers de néant d’ou ils sortaient aurait trouvé trop paisible. Lentement Dante posa un pied puis l’autre, attentif au moindre détail alentour, reniflant l’air vicié de mille odeur de cette ville de pathétique créature. La rue était ici déserte, une femme secouait bien à une fenêtre un drap rouge à une fenêtre, présage du sang qui coulerait bientôt à chaude goût sur le sol de sa cité mais, même si elle avait pu les voire, ils étaient trop loin pour qu’elle les distingue clairement. Son esprit sonda les alentour pour repérer si l’un ou l’autre Reiatsu légèrement plus élevé et anormalement tendu ou concentré ne se dissimulait pas dans les environ. Puis, comme le vent s’engouffre dans les ruelles il vérifia que leur arrivée n’était pas synonyme d’effervescence, puis enfin, sûr de ne pas avoir encore été repéré se tourna vers ses deux acolytes.

« On se sépare, chacun de son côté, on cherche le portail, s’il est bien ainsi, d’après l’urgence de cette mission il doit être pratiquement opérationnel ce qui veut dire que si vous faites bien attention, en utilisant vos Pesquisas vous devriez pouvoir le repérer à travers une activité spirituel anormal et qu’il est possible que vous ne parveniez pas à identifier clairement. Ou plus simplement, il pourrait se trouver à un endroit ou l’activité est particulièrement dense et élevée concernant les rejetons de la SA. Leur scientifique porte des blouse blanche…C’est tout ce que je sais, les soldats vous savez comme moi à quoi il ressemble…Je prends la base militaire au abord de la ville, vous, vous vous répartissez la ville en deux. N’oubliez pas que nous pouvons communiquer à travers ceci. »

Il tapota la petite oreillette presque invisible sous ses cheveux noir. Puis considérant le sujet comme clos tourna la dos à Ellena et Ellana et s’apprêta à disparaître d’un Sonido, traînant juste un peu plus au cas ou des questions devraient être formulée.

_________________


Dernière édition par Dante le Mer 7 Jan - 20:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ Trame Principale ~ Opération New Horizons   Mer 7 Jan - 19:55

Ellana sorti de ses quartiers avec un calme olympien. C’était aujourd’hui que la mission commençait, et il éprouvait un étrange mélange de satisfaction et d’ennuie. Ennuie, parce qu’il n’était pas prêt d’oublier les humiliations que ses semblables lui avait fait subir, et satisfaction car il attendait cela depuis bien longtemps. N’utilisant pas de sonido, il marcha tranquillement dans Las Noces pour aller vers le lieu de rendez-vous du portail. Cela dit, il aurait pu tomber plus mal. En effet, il avait éclopé de Dante comme compagnon. Il aurait pu tombé plus mal… Kiefer, par exemple, qui le méprisais ouvertement. Mais la seguia ne le gênait pas…

Il arriva tranquillement au lieu de réunion. Seul. Apparemment, il était le premier arriver. Quelle ironie. Le dernier de l’espada arrive le premier. Il s’assit et attendit que son coéquipier arrive. Chose qui ne tarda pas. Dès qu’il apparut, il se releva aussitôt et mis ses mains dans ses poches. Echangeant un regard avec la fraction de Dante, il sourit, mais ne fit aucun commentaire ; il ne faisait jamais deux fois la même erreur, il fallait lui reconnaître cela…

Lorsque Dante ouvrit la porte, il le suivit. Durant la traversée, il fut surpris de constater que celle qui se nommait Elena le dévorait des yeux. Il ne comprenait pas pourquoi, mais c’était le cas. Lui adressant un petit sourire, il reporta son attention sur son supérieur. La traversée se déroula sans encombre, et il plaqua les mains sur les oreilles lors de l’ouverture du garganta. Il n’avait jamais aimé son ouverture dans ce monde. Mais il sorti et plaça un écouteurs invisible dans son oreille gauche. Lorsque Dante eut terminé, Ellana se posa tranquillement sur le toit en dissimulant son reiatsu et en ouvrant ses pesquisas. Il avait écouté son supérieur d’une oreille distraite, mais avait très bien compris le sens de la mission. Il jeta un coups d’œil a la jeune femme et lui adressa un sourire éblouissant.


« Aux dames de choisir… tu prends quelle coté ?
Revenir en haut Aller en bas
Kizuna Ren
Jû-san Ban Tai Taïshô/Kidoshuu Taïshô
Jû-san Ban Tai Taïshô/Kidoshuu Taïshô
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/04/2008
Age : 24
Localisation : Quelque part, certainement...

Informations des personnages
Rang: 3
Expérience:
825/1000  (825/1000)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: Re: ~ Trame Principale ~ Opération New Horizons   Mar 20 Jan - 8:37

C'était l'évidence même : Ren était de mauvaise humeur, voir de très mauvaise humeur, et cela s'en ressentait au-travers de son reiatsu et de l'impression qui s'en dégageait. Des ondes malsaines émanaient des fines volutes énergétiques qu'il produisait sans discontinuer, laissant exfiltrer son aura aussi simplement qu'il respirait, afin de déverser continuellement le trop-plein des forces ésotériques circulant dans son corps en un cycle imperturbable d'une puissance folle. Pour lui, retenir cet afflux était un véritable calvaire tant la chose était ardue lorsqu'il devait faire perdurer longtemps le phénomène de rétention. Essayez-donc, vous, d'arrêtez un torrent déchaîné au sein de votre propre corps ! L'on verra si vous montrez plus d'aptitudes que lui à produire un tel tour de force. Malgré tout, l'entraînement particulier axé sur ce point d'une importance majeure et le poids des années qui s'y adjoignait avait fini par lui permettre de maîtriser parfaitement le blocage de cette déflagration permanente de ses forces internes, au point de pouvoir en annihiler tout dégagement en l'espace d'une fraction de seconde sans difficulté et sans même en payer les conséquences par la douleur et le labeur. Une progression d'envergure dont il ne pouvait qu'être fier, c'est certain, mais tout cela était plus que loin de son esprit préoccupé et contrarié à l'heure actuelle comme il ne l'avait que rarement été auparavant. Malgré tous, ces sentiments négatifs s'adoucissaient et se berçaient de la pesante présence d'une infinie sérénité au fond de l'être du jeune homme, le tranquillisant un minimum tandis qu'il baignait désagréablement dans ses pénibles pensées. Un soupir s'échappa de ses lèvres tandis que ses doigts fins et habiles s'enfouissaient silencieusement dans la masse broussailleuse de sa crinière hirsute. C'était vraiment très déplaisant... Pourquoi donc lui avait-on confié à lui une mission d'une importance si cruciale alors qu'il était de notoriété pour tous ses confrères du capitanat et supérieurs qu'il avait une sainte horreur des responsabilités en surnombre? Cela ne faisait qu'empirer encore la chose lorsqu'il était à fortiori question d'une tâche dont dépendait possiblement le sort des mondes, et la prospérité du leur par la même occasion. Il n'aimerait jamais être sur le devant de la scène, c'était une certitude. D'autant plus quand c'était pour se charger de quelque chose de si délicat. Son flegmatisme récurent et son manque de confiance en lui pour tout travail de haute volée, qu'il estimait machinalement comme dépassant ses compétences, formaient un amalgame qui était loin de le prédisposer à ce genre de chose. Pourquoi diable avait-il donc alors été désigné pour l'accomplissement d'une besogne de ce genre?

Le raffinement ne faisait en rien partie de ses qualités, et procéder avec douceur et précaution n'était pas vraiment le propre de celui qui portait le titre de dirigeant de la treizième division. Le lâcher dans une concentration de forces militaires terrestres en lui disant de ne pas attirer l'attention revenait purement et simplement à pousser un pachyderme dans une boutique de porcelaine en lui disant de ne pas faire le moindre bruit. L'impossibilité de la chose n'était certes pas du même degré, mais il était tout de même plutôt rude de lui confier une injonction qui n'était pas dans ses cordes à ce point-là. Il n'était pas incapable de procéder avec plus de grâce et de conscience que d'ordinaire, particulièrement depuis qu'il avait gagné en maturité, mais cela serait des plus complexes et il devrait redoubler de vigilance pour ne pas tout faire échouer lamentablement. Décidément, aujourd'hui n'était pas un bon jour pour lui, et il ne redoutait que trop l'instant où il serait temps pour lui de passer à l'action comme le voulait le briefing qu'il avait subi avant le départ fatidique pour une destination dont il ne reviendrait peut-être pas, étant donné le peu de certitude qu'il avait concernant ses chances de réussite dans cette périlleuse opération. À Dieu va, comme on dit. Restait à voir si celui-ci était de son côté et décidait ou non de lui accorder ses services bénédictins, ne pouvant que s'en remettre à ces derniers afin que tout se déroule idéalement et sans la moindre anicroche. Enfin bref... Inutile de médire sur son sort et de tergiverser, autant cesser de se morfondre et de croiser les doigts en attendant de voir ce qui allait se produire. Le hasard avait toujours été un complice changeant des plus traîtres, et il fallait miser sur le fait qu'il soit de son côté en ce moment. La chance était un facteur bien dérisoire, mais il était plus que nécéssaire pour lui de s'appuyer sur elle afin de se donner contenance. Advienne que pourra. Et ce curieux personnage qui était parti en direction de l'autre point dont ils devaient se charger, alors? Il ne savait pas réellement quoi penser de ce type, plutôt étrange. À vrai dire, il n'était pas encore parvenu à le cerner, puisque ne s'étant jamais intéressé à lui avait d'être poussé par la force des choses à le côtoyer le temps qu'ils recoivent l'un comme l'autre les informations nécéssaires au bon déroulement de leurs travaux respectifs. Pour l'infantile gradé, c'était le genre d'individu effacé, un peu transparent, auquel l'on ne prête pas tout de suite attention parce qu'il tend à ne jamais se mettre en évidence. Ceci se couplant avec la régence que Shenlong exerçait sur la deuxième division démontrait tout de suite les potentielles aptitudes dont il disposait, le camouflage et les différents arts portant au fait de masquer sa présence étant une spécialité de la maison. De là à y accorder sa personnalité...

Mais ce n'était peut-être bien qu'une opinion personnelle, dans le fond. Et puis après tout, qu'importe! On s'en moque. Une désinvolture ô combien propre à l'officier qu'il était devenu en succédant à son défunt mentor Ukitake. De toute manière, il n'en avait strictement rien à cirer et avait d'autres choses auxquelles cogiter à cet instant. Tant qu'il menait à bien les différentes demandes qui lui avaient été confiées concernant Miskatonic. C'était la moindre des chose, et lui au moins n'avait pas l'excuse d'un possible manque de performances, puisqu'étant tout simplement profilé de manière à pouvoir accomplir ce type de rôle sans pouvoir rechigner le moins du monde. En un sens, il ne pouvait s'empêcher de le plaindre pour ça, lui qui se complaisait à se plaindre pour tout et rien par simple satisfaction personnelle. Mais revenons-en à nos moutons, ou plutôt à nos lobotomisés de militaire, non sans toute la profonde lassitude que tout cela peut inspirer à notre homme. Et pour couronner le tout, il fallait qu'on lui colle un boulet au pied ! Un européen de surcroît, à en juger par le prénom étranger du toutou qu'on lui avait collé aux basques. Décidément, il ne pourrait jamais agir comme il le voudrait... Même s'il lui arrivait lui-même de reconnaître que ce n'était pas forcément un mal que cette pseudo-restriction. Mais la présence de ce subordonné gênant était tout de même des plus indisposantes, c'était plus que soulignable. Il était sensé l'assister, mais il eût bien davantage préféré agir seul en de pareilles circonstances : cette présence embarrassante ne faisait que minimiser encore ses chances de réussite qu'il jaugeait déjà bien minces, ce qui n'était pas pour le rassurer. Décidément, on l'envoyait au casse-pipe sur ce coup-là. C'était quand même pas une opération suicide? Après tout, le concept-même de frappe chirurgicale était si éloigné de son esprit que cela en était en quelque sorte synonyme, particulièrement en s'étant fait coller dans les pattes pareil gêneur. Mais bon, il n'avait pas vraiment le choix, étant donné la gravité de la situation et l'importance maintes fois soulevée de de cette périlleuse entreprise... Le vent fouettait ardemment son visage avec une rare intensité, comme s'il se présentait comme étant le premier adversaire et obstacle se dressant sur leur route en cette fraîche soirée. Quelle saison était-il donc, déjà? Il n'avait jamais pris la peine d'encombrer ses pensées déjà plus que bien fournies constamment avec ce genre de données obsolètes, et ce n'était pas maintenant qu'il allait commencer. Au vu de la température nuancée délicatement chaleureuse mais empreinte de fraîcheur à la fois de l'atmosphère, ainsi que de la végétation minimaliste totalement dépouillée des environs, il supposa qu'ils étaient en automne. Pour ce que ça change, après tout...

En revanche, le fait qu'ils se trouvent en pleine nocturne pourrait jouer dans la balance, que ce soit en leur sens ou en leur défaveur. Les pronostics étaient totalement impossible à établir, puisqu'ils ignoraient encore tout de ce qu'il allait advenir d'eux au cours de ce qui tournerait peut-être à une immense tentative de sabotage. Au sommet d'un immeuble de petite taille, adossé à la paroi de granit ceignant la porte qui permettrait de descendre de cet édifice par la voie classique qu'il n'avait plus usitée depuis des siècles, il contemplait de haut ce monde corrompu et pourri jusqu'à la moëlle que lui-même et ses semblables avaient tant et tant cherché à défendre sans relâche au cours des siècles passés. Tout ça pour quoi? Pour aujourd'hui se faire cracher au visage et mordre la main qu'ils leur avaient tendue. L'humanité était écoeurante tant elle était encline à la débauche et à la déchéance la plus noire... Il ne savait plus quoi penser de tout cela, mais ne pouvait que reconnaître son dégoût pour le genre humain, ainsi que pour l'oeuvre consternante que celui-ci avait forgée de son existence au-travers des époques depuis les temps reculés. Un monde aussi repoussant et abject qu'il l'était lui-même devenu. Bien triste sort... Se détournant de ces songes nihilistes, il se laissa aller à contempler un instant ce ciel couleur d'encre. Au moins, l'obscurité, elle, ne perdait jamais de sa pureté obscure, même ici... Retrouvant parfaitement l'intégralité de sa quiétude ordinaire, il songea au point effarant auquel il avait changé depuis sa dernière visite ici. Son crin désormais teinté de noir et son aspect sauvageon et bien plus mature en étaient certainement les preuves les plus marquantes, de même que sa tenue bien plus légère qu'à l'époque. En l'occurence, il était bien pauvrement vêtu pour la saison, se contentant d'un simple tee-shirt blanc à manches longues et d'un jean qui avait déjà visiblement encaissé les affres du temps, notamment au niveau de sa bordure inférieure. C'étaient toutefois des pieds parfaitement nus qui s'apprêtaient à fouler l'asphalte qui s'étendait sur des distances inimaginables en contrebas. Il fallait y aller, il était temps. Après avoir soigneusement vérifié le scellé apposé à son reiatsu ainsi que l'inhibiteur que sa chair présentait sous forme d'un tatouage emblématique de sa division, il pivota nonchalamment la tête en direction de son "collègue" de fortune, le fixant du coin de l'oeil d'un regard morne et brillant de bien peu d'engouement à l'idée de cette mission aux résultats peu assurés : ça passe ou ça casse.


« Moi le Nord et l'Est, et toi le Sud et l'Ouest. Si tu te fais prendre, je ne te connais pas, débrouille-toi et assume tes erreurs. Si tu trouves le portail, tu m'appelles et tu n'entreprends rien. La destruction massive, c'est mon boulot ! »

Sans ajouter un mot de plus à ces paroles sèches et autoritaires, il bondit dans le vide de manière totalement déraisonnée, disparaîssant aussitôt comme une feuille balayée par le vent. Son shuunpô était toujours aussi exceptionnel que pour pouvoir se manifester en toutes circonstances, même lors d'un saut dans la vacuité la plus totale. Les choses sérieuses pouvaient à présent commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante
Segunda Espada
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/06/2008
Age : 28
Localisation : En dessous d'une pompe à bière plus que certainement

Informations des personnages
Rang: 2
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: Re: ~ Trame Principale ~ Opération New Horizons   Dim 22 Fév - 2:07

Dante regarda les longs grillages barbelés qui entouraient le complexe militaire gigantesque d'une des bases de Karakura. Il ne put s’empêcher de sourire, c’était une base importante, une des plus importante du monde et de la SA. Elle protégeait un point symbolique pour tous les mondes et avait été conçue pour être quasiment imprenable. Des régiment entier de soldat y vivait en permanence, des troupes d’élite, toujours sur le qui-vive, des batteries traditionnel couplé à un circuit d’énergie spirituel qui leur permettait également d’affronter les Hollow et autres créature venu des mondes des morts. Des lances missiles capable de suivre n’importe quel cible et de les désintégrer en quelques minutes et ce à une distance plus qu’importante, empêchant tout ennemi d’approcher par le ciel sans l’autorisation du QG. Le QG…Sur protéger par des mures en béton d’une épaisseur phénoménale, enterré sous terre et s’érigeant orgueilleusement comme l’une des zones les plus sûre de la planète. Sans oublier les blindé, l’armée aérienne, la flotte au large, qui pouvait accéder par le canal jusqu’à la ville, canal élargît par la Soul Army à cette effet qui avait reconstruit la ville d’un seul côté de la rive pour réaliser son colossale projet. On peinait à voire l’autre rive, qui abritait une ville qui portait aujourd’hui un autre nom. À lui seul ce canal défigurait toute la géographie du Japon. Ceux qui était nés dans cette petite ville il y a mille ans, n’aurait jamais reconnu la paisible petite citée que les Shinigamis c’était échiné à protéger…Elle était bien plus grande, protéger par une armée spirituel humaine et était situé au de là des montagnes dans plusieurs vallée loin d'un canal qui constituait un des plus grand, des plus beau et des plus réussi, projets architecturaux du monde.
La base avait ses différents corps d'armée éparpillé dans différente vallée et relier par de longue route sinueuse qui traversait les montagnes qui les entouraient. Dante était devant la plus proches, celles de l'infanterie. Qui abritait quelques véhicule blindé légé également, afin de pouvoir se protéger efficacement en cas d'attaque. Comme toutes les case d'ailleurs! La base aérienne était plus loin, juste derrière les montagnes au Sud de celle-ci.

Ces humains étaient fou…Dépenser autant d’énergie pour ce quelques choses qui serait finalement si inutile. Dante haussa les épaule, comme s’il répondait à quelqu’un, bien qu’il soit complètement seul et que ses pensées ne soit perçu que par lui-même. Un éclaire fugace alluma au fond de ses yeux un brasier de colère immense autant que surprenant. Son expression était maintenant celle d’une haine féroce. Comment osait-il défier ainsi les dieux de la morts et pire encore les puissant démon des cauchemars du Hueco Mundo. C’était une insulte que ces pitoyable tentative pour se défier d’eux ! Sa main gantée se sera, son reiatsu menaça dangereusement d’exploser. Puis tout à coup, la conscience d’Ellena, inquiète vint caresser la sienne, elle n’en avait même pas conscience à vrai dire, elle ne se doutait pas qu’instinctivement elle venait de diriger son esprit tout entier vers lui. Ce contact apaisa le volcan qui s’était réveiller en lui. Il soupira, ces derniers temps il devenait vraiment irritable.

Et Kiefer qui était un être profondément dominateur et parfois un peu paranoïaque ne supporterait pas longtemps ses états d’âmes. Ses yeux s’assombrirent, il avait pourtant toujours été un fidèle soldat, payait-il pour ne pas avoir ramper à ses pieds. Ce n’était pas vraiment son style, pas plu qu’il n’avait peur de lui, il le craignait et c’était bien naturel, au fond, mais de façon bien différente, c’était probablement le cas du Primera vis à vis de lui. La crainte était un sentiment honorable et indispensable dans toute hiérarchie. C’était un moteur qui permettait de continuer à avancer sans relâcher la pression, sans oublier sa place et l’attrait qu’elle pouvait provoquer.
Fang aussi il l’a craignait, pas comme il craignait Kiefer, plutôt comme Kiefer le craignait lui…Le seul Arrancar qui puisse encore lui tenir tête. Fang pourrait un jour elle aussi, il le savait Être l’un de ces Arrancars. Pas tous de suite et Kiefer ne la craindrait jamais, elle lui vouait une telle admiration. Mais lui par contre, avait intérêt à garder un œil sur elle.

Il secoua la tête chassant toutes ces pensée obscure, ce n’était pas le moment de cogiter la dessus. Il aurait tous le temps de le faire à Las Noches quand il reviendrait. Pour l’heure il fallait agir, il s’assura par le billet de ses pesquisas si fine et sensible que Ellena se portait bien, il capta la présence de son Reiatsu, calme et détendu. Il avait toujours eu des capacité exceptionnel pour ça. Pour Ellana il ne se faisait pas vraiment de souci, il n’était « que » le Decima Espada mais c’était tous de même un Espada. Or un Espada n’est jamais une proie mais toujours un chasseur, un fauve difficile à abattre et à faire basculer sur un tableau de chasse comme un simple numéro. Même un Decima !

Il avança de quelques pas vers la base, son Reiatsu réduit au maximum, couvert par la maigre végétation au alentour. Il fallait qu’il entre, pour l’heure entrer sas faire de bruit serait une excellente chose. Le temps de révéler sa présence viendrait bien assez tôt. Et puis il fallait être fou pour attaquer de front une base pareille, ou une armée entière et complète n’attendait qu’un chose, démolir du Hollow. Même Kiefer n’aurait aucun intérêt à le faire. Même lui risquerait de se faire gravement blesser ou encore, avec d’infime certes mais réel possibilité, de se faire tuer. Même sa peau suintant l’acide ne pouvait arrêter une ligne de missile chargé d’énergie spirituel pure, ou de tire de roquette. Même les mitrailleuses lourdes des tourelles, même les milliers de soldat ouvrant le feu sur lui pourrait l’endommager sévèrement. Il n’aurait pas vraiment besoin de viser, former une ligne était suffisant, en employant des armes de gros calibres…Oui enfin bon, Il aurait fallu pour qu’il se fasse sérieusement male ou qu’il soit tuer que ce soit un piège soigneusement tendu…Sans quoi rien que ses Cero, Gran Rey Cero et autre pouvoir de destruction massive qu’il possédait comme Dante mais à un niveau bien supérieur risquait de faire de sacré dégât voire de tout détruire. Avant qu’il ne se replie, blessé éventuellement, gravement peut-être, mais vivant dans le Hueco Mundo. Lui il était un niveau en dessous, il ne tenterait pas de se faire salement amocher juste parce qu’il avait voulu jouer au héros.

La gloire n’était pas son domaine, il laissait ça à leur chef bien aimé. Lui il préférait se cacher, infiltrer la base, découvrir le portail s’il y était et si non, mettre un peu le bordel et faire un maximum de dégâts avant de se retirer rapidement. Avant de prendre un missile sol-air dans la figure ou une rafale de mitrailleuse ultra lourde dont étaient équipés les tourelles. Dante n’était pas vraiment du genre à perdre la vie aussi stupidement ! Chaque mouvement, chaque dépense d’énergie, chaque respiration, il voulait lui donner un sens et une finalité et repartir d’ici en sachant que tous cela avait eu une quelconque utilité. Si le portail était sur une des bases, il le saurait, même en ne visitant que celle-ci. Certain signes ne trompaient pas. Il releva momentanément la tête vers la ville…Il avait senti une présence qu’il n’avait pu capter et définir, car trop éphémère mais plus que certainement étrangère à ce monde, comme il l’était. Et ce n’était pas un Hollow, c’était donc plus que probablement un Shinigamis…Capitaine ? Lieutenant ? Simple Shinigamis ? Ça il n’aurait su le dire, pas plus que si c’était un groupe ou un individu qu’il avait senti. Et puis cela faisait si longtemps qu’il n’avait plus croisé la route d’un Shinigamis. Revenant à nouveau à la base il se planta devant la haute barrière, parcourue d’un courant électrifié, classique, comme spirituel.

Il ne laissait rien au hasard décidément, il était au moins à cinq cents mètres, planqué derrière le dernier buisson, son énergie pratiquement imperceptible, il aurait fallu un esprit aussi aiguisé que le pour capter sa présence sur la simple base de son reiatsu. Et les radars, sonar et autre technologie de repérage aussi perfectionnée soit-elle, de la SA n’était pas encore assez bien équipée pour ça. Par contre les caméra qui couvrait par leur incroyable nombre tous le périmètre devant et derrière le grillage sur trois cents mètres voire plus, vu qu’ils avaient rasé toute végétation jusqu’à cinq cents mètres, elle, elle le voyait et l’alarme retentirait immédiatement si elles captaient sa présence. Il lui faudrait bien entrer pourtant, à vrai dire il avait peut-être une idée, mais c’était peut-être un peu surréaliste. Il suffirait simplement d’entrer par l’entrée principale, certes elle était sécurisé, mais même les mures de béton de la SA ne pouvait empêcher un corps spirituel de passer à travers. Quand au garde s’il restait discret. Pour les caméras, elles ne capteraient pas un Sonido et il pouvait facilement en effectuer un suffisamment rapide et peu dépensier pour que ça présence spirituel ne soit pas capté par les radars et détecteurs de la base. Il se sourit intérieurement…

On dirait que tu as trouvé un nouveau jeu mon vieux, c’est l’occasion de t’amuser un peu. On va se la jouer espions du Hueco Mundo. C’est un défi pour toi…Par contre tu ferais bien de laisser derrière toi ta cape rouge et ton bandeau…C’est pas très discret quand même.

Il grimaça, cette dernière réflexion était pleine de bon sens, mais il détestait laisser derrière lui ses effets personnel. Soupirant il dégrafa sa cape et la laissa à l’abri des regards avec son précieux bandeau sous les racines du buisson. Sa main libre (la droite enfaite), qui n’était pas recouverte du gantelet doré au griffe acéré (qu’il se refusait à enlever) caressa son visage au niveau du front. Les résidu d’un masque brisé, encore accroché à sa peau blanchâtre se dessinèrent sous la délicate pression de ses doigts. Et son humeur devint soudain anormalement triste. Il avait souffert lorsque son masque s’était brisé et cette souffrance…Il ne l’avait connue qu’une seule autre fois. Mais pire encore, puisque loin d’être son corps s’était son esprit qui s’était déchiré. Lorsqu’il avait réalisé qu’il avait à jamais perdu Ellena. Quelques minutes à peine après sa mort humaine. C’est vrai que son esprit, s’était lui aussi déchiré, lorsqu’il avait perdu son masque, comme son corps et sa raison. Il était constamment au bord de la folie il le savait. D’où cet agaçant lunatisme qui était le sien. D’où sa schizophrénie, qu’il refoulait à grande peine et qu’il avait pour l’instant réussi à cacher même à Kiefer…Tant elle était dangereuse. Seul Ellena le savait et ceux qui l’avait vu combattre sans doutait peut-être, mais sans plus.

Il fallu faire un nouvelle effort pour se tirer à nouveau de ces pénibles souvenirs et de ses obscures pensées. Doucement il recula, prenant soin de ne pas se faire stupidement repérer en quittant l’abri partie que lui offrait le buisson. Logiquement les caméras ne pouvaient pas le repérer si loin mais mieux valait rester discret. Il longea ensuite la longue barrière jusqu’à l’entrée principale. L’activité était intense, ce qui réduisait plus que considérablement, totalement ses chances d’entrée par la. D’ailleurs toute la base semblait être en effervescence, il savait que le gros des troupes devaient y être. Mais elle était presque vide. Ce qui était assez étonnant et pouvait ne vouloir dire qu'une chose le portail n'était pas ici et cette activité annonçait un mouvement imminent. D’où l’agitation qui y régnait…Vers le portail? Ou la ville?

Comme pour le confirmer, plusieurs véhicules emportèrent avec eux la grandes majorité des derniers soldats vers la ville, suivit des derniers et nombreux blindé…C’était étrange, il vidait leur base alors que rien ne le justifiait réellement. À moins que le portail ne soit sur le point d’être activé et qu’ils s’attendent à une action des mondes spirituels. Ce qui justifierait alors un renforcement de leur force en ville si le portail s’y trouvait ou sur la base ou il était caché. Lorsque soudain, coupant brutalement le file de ses pensées ses yeux s’agrandirent et un goûte de sueur perla le long de son front, tandis que son corps entier frissonnait...D'excitation!Ils étaient repéré...Pas lui mais en tous cas c'était pour eux que ça bougeait. Et ça allait vers la ville, la ville pratiquement déserte. Ou que soit le reste des troupes c'était presque une preuve que le portail ce trouvait en ville. Jamais il ne laisserait la base vide! Pas même pour ruser ce serait trop risqué. Cependant il restait perplexe, c'était vraiment troublant, les humains étaient bien plus malins qu'il ne le croyait. Il devait bien se l'avouer à lui-même, il avait réussi à rendre plus que dubitatif.

Puis il comprit, des troupes humaines venaient de débarqué en ville, en grand nombre, par le canal! Ils avaient bien été repéré, il avait senti arriver la flotte, mais l'avait perdue de vue plongé qu'il était dans ses pensées. Depuis qu'il était sorti du Garganta et qu'une autre présence avait été ressentie, sans doute le Dangai des Shinigamis qui les amenait à Karakura maintenant qu'il y pensait. La Soul Army avait dépêché ses troupes et tentait de les prendre en tenaille. Dans la ville même, ou les civiles il sentait leur petite carcasse se déplacer avec leurs précieuses âmes, se dirigeaient vers les abris. Maintenant qu'il écoutait attentivement, il pouvait même entendre les alarmes. Il ne pût que marmonner à travers son micro à l'adresse de ses compagnons:

"C'est un piège, préparez-vous!"

Lui même se releva et reboutonna sa cape, replaçant son bandeau. Les camions qui venaient de passer seraient sa première cible, mais pas tous de suite, il fallait s'éloigner de la base qui n'était pas encore tout à fais vide et encore très bien protégée. Il devrait courir deux killomètre avant d'être sûre de pouvoir utiliser un Sonido sans se faire repérer. Il arriverait juste à temps pour les intercepter à leur entrée dans la ville! Avec un peu de chance...


[HRP: Si la moindre incohérence est constatée dite le moi!Et je modifie! La description de la base de Karakura se trouve dans la base de donnée pour ceux qui trouverait ça confus.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Quête
Game Master / Tatsujin' Shibai
Game Master / Tatsujin' Shibai
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2008
Localisation : Je suis partout et nul part

MessageSujet: Re: ~ Trame Principale ~ Opération New Horizons   Jeu 9 Avr - 12:37

Le Maréchal de la Soul Army assis dans un fauteuil de cuire au centre de la passerelle de commandement de la base situé au point Nemo, base dont personne jusqu’ici n’avait pu découvrir l’emplacement, que ce soit humain, Shinigamis ou Hollow, lorsqu’il n’y était pas invité. De là il suivait avec attention le déroulement des opérations, les yeux scrutant avec une impatience contenue les divers écrans. L’heure approchait, l’heure ou le leurre qu’il avait mis en place entrainerait l’ennemi comme un stupide animale à l’abattoir et permettrait à LaSoul Army de s’ouvrir les portes des autres mondes.

« Deux minutes avant Heure H ! »

Les haut parleur avait résonné avec force dans la salle de commandement, qui d’un seul coup semblait s’être plongé dans une profonde concentration avec laquelle contrastait une effervescence presque bourdonnante. Le Maréchale sourit, rien n’était plus beau que de voir ses hommes exécuté comme sur un jeux d’échec les manoeuvre qu’il avait lui-même avec son état major mise au point. De simples stratégie fruit de longues réflexion qui imbriquée l’un dans l’autre formait un plan des plus parfait. Il n’en doutait pas un seul instant…Cela dis, il se méfiait de ces misérables Arrancar qui avait débarqué au milieu de la cité et qui ne semblait intéressé que par la simple, ridicule et barbare idée de raser sa cité. Un sombre très rouge illumina l’écran d’une caméra que portait l’un de ses hélicoptère avant que l’image ne s’éteigne. Leur puissance était effrayante, il se demandait si c’était la des membres de l’Espada et si tous jouissait d’une telle puissance de feu. Si la Soul Army avait un nombre assez important d’information sur les Shinigamis et les différents stade que pouvait connaître un Holloe durant sa longue et sanglante vie, ainsi que leur puissance approximative. Il savait très peu de chose sur les Arrancar. Entre autre parce que c’était des être doté d’une grande intelligence qui s’était bien gardé de se montré pendant bien des siècles.

Il ne pu s’empêcher de soupirer, il faudrait absolument combler cela, ce manque d’information pourrait être un désavantage conséquent qui les mènerait tôt ou tard à une défaite cuisante. Ne jamais laisser l’avantage de la surprise à l’adversaire…Une règle qu’il établissait presque comme un précepte. Il frissonna en découvrant les image de l’un de ces démon, vêtu de rouge et dont les yeux flamboyant semblait le fixer avec insistance au travers d’une caméra. Il dégagea rien qu’en image une aura de puissance incroyable et la folie qui couvait au fond de ses yeux le rendait presque effrayant, même pour un homme aussi puissant que lui. Il avait eu la même réaction face au image d’un autre démon au cheveux gris, dont le rire lui avait glacé le sang.

« Séparez les avec des frappe aérienne ciblé, puis envoyé des troupes de choque avec un soutien mobile les isolé dans un secteur chacun, ensuite maintenez les dans ce secteur le plus longtemps possible. Répartissez toute les forces sur place dont vous disposez à cette tâche. »

Un jeune comandant de son état majore entrouvrit les lèvres, il senti la question venir.

« Devons-nous déforcer les garnisons chargée de la surveillance ? »

« Surement pas !Répliqua-t-il. Gardé l’endroit en état et permettre le bon déroulement des opérations est notre priorité !Non, usez des forces de la base et sur place mais pas de celle en poste autour des points clés. Et dites à l’équipe Scarcrow que ça va secouer, transmettez leur les quelques images des ennemis présent à Miskatonic. Ça les aidera peut-être…Dites leur aussi qu’ils n’ont pas le droit à l’échec. »

C’était stupide de sa part d’une certain façon car il connaissait l’équipe du Major Nurek Illian, qui était suffisamment intelligent pour avoir compris cette donnée importante depuis longtemps. Mais il trouvait bon de le lui rappeler avant le déclenchement des hostilité.

« Trente secondes avant Heur H ! »

Le Maréchal fit un signe de tête à son aide de camp qui transmit le signal. Il regarda avec délectation le compte à rebours égrainer les secondes, minutieusement, il lui semblait que le temps ralentissait à chaque seconde que l’appareille décomptait. Puis le zéro vint, dans l’une des deux villes un scientifique appuya sur un énorme bouton rouge (on ne change pas un classique) et un portail s’activa dans un rugissement qu’ils perçurent jusqu’ici grâce au caméra. Dans une autre une gigantesque explosion souterraine fît trembler la terre, déclencher ici même par un autre de ces gros bouton rouge, de façon identique au portail et tous deux dégageant la même quantité colossale d’énergie spirituel dans l’atmosphère. Comme un décharge électrique une onde de choque nucléaire qui brouilla tous les radar et les capteurs spirituel. Le maréchal sourit, c’est maintenant que commençait véritablement le jeux…

L’ennemi était au prise partout avec ses troupes (Shinigamis y compris) et venait de ressentir à un endroit un autre la même manifestation gigantesque d’énergie sensée dans les deux cas être le signale des début du test relatif au portail…Dans un cas c’était vrai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Trame Principale ~ Opération New Horizons   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Trame Principale ~ Opération New Horizons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Survival :: Monde des Humains :: Asie-
Sauter vers: