Bleach Survival

La guerre totale...Les mondes spirituels rattrapés par le réel...Qui l'emportera?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PNJ:Ellena: Fraccion de Dante Segunda Espada.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dante
Segunda Espada
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/06/2008
Age : 28
Localisation : En dessous d'une pompe à bière plus que certainement

Informations des personnages
Rang: 2
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: PNJ:Ellena: Fraccion de Dante Segunda Espada.   Dim 28 Déc - 21:51

Ellena: Fraccion de Dante Segunda Espada.


Information général:

Nom: Inconnu

Prénom: Ellena

Âge: Inconnu, mais en tant qu’Arrancar elle est très jeune.

Type : Arrancar Adjuchas

Race et grade :Première fraccion du Segunda Espada. Numéro 11

Zanpakutô :

Nom:Maria

Forme scellé : Sous sa forme scellé, le Zanpakutô d’Ellena est une lame courbe de soixante centimètre, très légère et incroyablement tranchante, comme un cimeterre. Elle semble cependant pècher au niveau de la solidité, tant la lame est inadaptée pour les manœuvres défensives. Mais bien sûr n’étant pas la première venue la lame compense cette apparente faiblesse par une solidité à toute épreuve conféré par la puissance de sa maîtresse. Comme c’est la cas pour tout Zanpakutô bien utilisé il reste donc très difficile à briser.

Resureccion : Lorsqu’elle libère son Zanpakutô, deux ailes rouge, dégoulinante de sang se déploie dans son dos. Elles semblent trop petite pour être faite pour volées et de faite son incapable de bouger. Mais elle sont le simple ornement ce que représente l’étrange forme d’Ellena. Son corps se recouvre au niveau des épaule et des avant bras de plaques osseuse et blanche. Habituel chez les Arrancar, ses mains s’étire en trois longues griffes, capable de trancher pratiquement n’importe quoi si l’on excepte les Zanpakutô suffisamment puissant pour y résister. Ses jambes deviennent elles aussi deux griffes épaisse mais rapprochée l’une de l’autre comme deux énorme orteils pointus et tranchants. Ces derniers possèdent les même particularités que les aspérités découverte aux mains, ils sont aussi aiguiser ! Un masque strié de deux bande rouge d’un côté et de l’autre du visage se rejoignant au niveau du nez, recouvre son visage comme une plaque de cire et deux yeux entièrement vert, illumine ses orbites. Son torses et son bassin ainsi que le haut du dos (les omoplates donc, en plus des épaules), se recouvrent eux aussi d’une protection blanche, faite d’os. Les espaces restant sur son corps et non recouvert laisse à nu, une peau noire entrecoupée de bande rougeâtre (un rouge sombre comme du sang séché). Ses longs cheveux noir, légèrement ondulé, descendent toujours en cascade recouvrant une partie de son torse et de son dos.

Cette peau est très dure, c’est souvent le cas chez les Hollows, à l’exception qu’ici, sa dureté va croissante, comme les plaque qui lui serve d’armure, à chaque fois que les griffes, de ses mains ou de ses pieds, blessent et ainsi s’abreuve du sang de leurs ennemi. Car en effet, si l’on observe bien, de petite cavité creuse les mains et les pieds griffu, cavité qui chaque fois que Ellena plantes ses griffes dans la chaire, absorbe le sang avec lequel elles sont en contact et le répand dans le corps d’Ellena. Sa peau et ses plaques protectrices s’en nourrissent et rougissent (selon des tons différents), devenant de plus en plus dure en fonction des quantités absorbées.

Sa Resureccion lui confère surtout, une rapidité incroyablement supérieure et une force brute hallucinante. Sa taille augmente qui plus est, passant de son petit mètre septante à près de deux mètre cinquante (tailles d’un Adjuchas moyen, voire d’un petite Adjuchas), ses jambes sont légèrement arqué lorsqu’elle se tien sur ses appui. Se détendant pour lui donner la possibilité d’effectuer des sauts de très grande envergure. Ses bras son légèrement disproportionné, étant plus long que ce qui devrait-être.

Lorsqu’elle veut effectuer un Cero, un bouche ronde, semblant sortie du néant s’ouvre sur son visage, et de là naît le rayon rouge d’énergie pure. À noter que son Cero est très puissant pour un Arrancar de son niveau mais manque quelques peu de précision.

Son art du combat s’apparente à celui des Shinigamis de la deuxième division, elles se bat toujours au corps à corps et fait preuve d’une concentration et d’une détermination à toute épreuve. Lorsqu’elle veut parler, elle tisse une sorte de long file rouge, presque invisible même pour les plus puissant être spirituel, qui relie son Reiatsu et son esprit à celui du destinataire. Elle projet alors ses pensées sous forme de mots dans l’esprit de celui à qui elle désire parler et fais résonner sa voix en lui. Le procédé est instinctif, ce qui permet à celui qui lui fait fasse de répondre d’emblée de la même façon, bien que n’ayant pas l’habitude, la cible de cette technique particulière parle souvent encore à vois haute. Ce qui ne pose pas de problème car elle n’est pas sourde. Elle peut ainsi relier plusieurs personne à elle et entre elles, créant un véritable réseau quasi inviolable de l’extérieur. Bien sûr elle est incapable de faire cela hors Resureccion.

Pour libérer son Zanpakutô, elle psalmodie littéralement les mots suivant « Libera te, Maria, Virgen de Sangre »

Description physique :

Ellena est de taille moyenne environ un mètre septante et a de long cheveux noire, légèrement ondulé qui descende en cascade dans son dos et sur ses épaules. Son visage est doux, ses traits étant harmonieux, son petit menton arrondi et ses joues loin d’être maigre, n’étant pas pour autant trop pleine de chaire. Elle a un visage et un physique en général typiquement hispanique. Sa tenue, est un corset entièrement blanc, entrecoupé d’une ligne vertical noir, attachée comme tout corset dans le dos par un long lacet noir. Son pantalon ressemble à s’y méprendre à celui que portait Hallibel en son temps. En dessous, visible par les deux espaces laissé au niveau des hanches par le pantalon, elle porte un autre pantalon noir, moulant le bas de son corps. À ses pieds des chaussures noires, ayant un usage clairement martial. Sa peau est matte et ses bras son long et fin comme les doigts de ses mains. Les paumes de ces dernière, bien que soignée, révèle à travers quelques signe typique, un entrainement acharné au maniement de la lame et aux arts martiaux pour tout observateur attentif.

En effet, Ellena, malgré une évidente beauté, n’a rien d’un oiseau pour le chat. Elle n’est pas Fraccion du Segunda Espada pour rien, surtout sachant que ce dernier est exigeant envers ses subordonné et leur niveau global. Son regard le confirme au première idiot venu qui serait tenter d’en faire une proie inoffensive. Ses yeux de jade lance à celui qui les croisent un regard profond et envoutant. Comme un monde qui vous emprisonne et vous incite bien malgré vous à baisser votre garde. Au fonds de ces deux pierre luminescentes que sont ces deux yeux, brille cependant une dangereuse lueur d’intelligence. Et lorsqu’elle est en colère, ils deviennent aussi froid que les glaces des pôles. Laissant entrevoir à celui qui la provoque quand elle y cède la colère, qui les enflamme et illumine. Elle dégage une aura de douceur trompeuse, comme une fleur enjôleuse et peut paraître au première abord complètement soumise à son supérieur.

Description morale :

Difficile de cerné complètement cet Arrancar, parfois elle semble n’être qu’un pantin entre les mains de Dante, incapable de survivre seul ou de prendre ses propres décisions. À d’autre moment ses remarques fusent, aussi aiguisé que des couteau et d’une remarquable justesse. En vérité elle est d’une grande intelligence et sait faire preuve de réflexion et de patience, ne parlant que lorsqu’elle est sûr du sens des mots qu’elle va prononcé et de leur cohérence. Mentalement très forte et tout à fais consciente de ses limites comme de ses points faibles et fort. Elle sait utilisé au maximum chacune de ses capacités et n’a pas peur de se dresser face à ses supérieurs quand elle juge bon d’intervenir. Dante lui a inculqué une certain discipline et la notion de respect vis à vis de ses supérieurs, mais lui a aussi donné confiance ne son jugement.

Elle laisse souvent des impressions mitigées, sa beauté ne laisse pas indifférent, même à Las Noches, mais son attitude est étrange, tantôt dominé, tantôt dominante, semblant dépendante puis capable de créer vis à vis d’elle ces même dépendance, tout en elle incite à la méfiance. Et lorsqu’on creuse un peu la surface on s’aperçoit vite qu’elle est en réalité très difficile à manipulé…Et que c’est même souvent le contraire qui arrive. Parfois ses réactions ou ses propos peuvent paraître irrespectueux, mais souvent ils sont juste et justifié. Elle ne manque jamais de respect à ceux qui lui en témoigne et si elle le juge profitable s’ouvre volontiers à eux, devenant alors beaucoup plus loquace et capable de créer des conversations aussi intéressante que inattendue.

Elle voue une grande admiration et fascination à son maître, bien qu’elle ne se désintéresse pas pour autant des autres Arrancars de Las Noches qu’elle aime observer et connaître de loin comme de près selon son envie. Mais Dante occupe l’essentiel de ses réflexions. Consciente d’être lié à lui, elle essaye depuis leur rencontre de déterminer par quoi et la nature profonde de ce lien. D’autant que le Segunda exerce sur elle une crainte toute avouée et que le mystérieux pouvoir d’apaisement qu’elle semble lui procurer d’un simple contact ou d’un mot, la laisse complètement perplexe. Elle est en tout cas très attaché à lui, peut-être un peu trop pour une fraccion et apprécie l’attitude parfois protectrice qu’il a sur lui, bien qu’elle n’hésite pas à lui rappeler qu’elle n’a guère besoin de protecteur. Elle aime lui donner son avis et se plonger dans de longe discussion avec lui lorsqu’il y consent. Il est bon de noté que l’un et l’autre se connaisse par cœur…Et semble parfois même capable de lire dans les pensées l’un de l’autre. Bien qu’Ellena aie vite abandonné cette idée pour sa part. Jugeant en effet que son « maître » était indéchiffrable et que la folie ou les émotion en constante ébullition qui le caractérisait rendaient impossible toute compréhension claire de ses véritable vue et pensée.

De la fascination, elle en a aussi pour le Primera, sans être celle à laquelle elle est sujette vis à vis de son maître comme tout puissant et plus encore quand celui-ci l’est plus encore que Dante, le Personnage de Kiefer l’intrigue, bien qu’elle se garde de l’avouer et ne l’approche jamais seul. Elle est prête à obéir à ses ordres comme à ceux de Dante consciente que même si Dante est son « maître » au sens spirituel et affectif du terme, Kiefer est le maître incontesté de son monde ! Cette curiosité vis à vis d’autrui, comme dis plus se retrouve à des degré différent chez pratiquement tout les Espada et parmi les Arrancar en générale. Elle trouve par contre les Gillian et les Hollow de bas étage pathétique et ne comprend pas la fascination qu’ils exerce sur son maître et son obsédante envie de toujours observé leur ridicule tuerie.

Histoire :


Son histoire est inconnue de tous, hormis probablement de Dante. Il ne subsiste assez étrangement aucune trace de son passé. Même pas la moindre miette. Et si Dante lui donne l’impression d’être trop familier pour qu’il ne ce soit pas connu avant Las Noches. Allant même jusqu’à raviver en elle ce qui semble être des souvenirs de sa vie humaine. Elle même ne se souvient de rien. D’ailleurs elle s’en fiche bien ! Tout ce qu’elle sait de sa vie humaine c’est qu’elle a été courte et qu’elle est lié à une région d’Europe ou elle a vécue. Le reste n’est qu’un trou noir, des émotions, des couleurs, éphémères, fugace, qui se rappelle à se mémoire défaillante tout au plus. Par contre, du jour ou elle a ouvert les yeux comme Arrancar à Las Noches, jusqu’à aujourd’hui, chaque souvenir est imprimé dans a mémoire à l’encre indélébile. Chaque tableau chaque émotion, chaque moment. C’est Dante qu’elle découvrit lorsque ses yeux rencontrèrent à nouveau la lumière. Comment était-elle arrivé ici ?Elle ne le savait pas, pas plus que ce qui s’était passé avant. Mais elle était là, et c’est tout ce qui importait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
PNJ:Ellena: Fraccion de Dante Segunda Espada.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RP avec le sublime Espada....
» Epreuve de Dante
» Le monde à ses défauts, pas moi ! ? « Dante's Inferno » {OK}
» [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante]
» Adelios Afose ~ Futur Fraccion du Septima Espada [Validée et j'ne remercie le staff]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Survival :: Centre de Recrutement :: Présentation de votre personnage :: Validées des Arrankars-
Sauter vers: