Bleach Survival

La guerre totale...Les mondes spirituels rattrapés par le réel...Qui l'emportera?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 O°o Saruwatari Masaki [Capitaine - 1ère division ~ commandant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saruwatari Masaki
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : Sereitei, quartier de la douzième division

MessageSujet: O°o Saruwatari Masaki [Capitaine - 1ère division ~ commandant]   Lun 14 Avr - 18:37

Présentation personnelle [Facultative] :

Prénom :
Gautier
Age : 21
Expérience en RP : Presque deux ans
Autre : Voir présentation du staff !

Présentation de votre personnage :

Nom :
Saruwatari
Prénom : Masaki
Age : Indéfinissable
Race et Grade : Shinigami, capitaine de la première division et commandant en chef du Gotei XIII

Zanpakuto :

Pour les Shinigamis :

Forme scellée : Sakegari no Tachi : Ancien membre de la seconde division, Masaki ne se sert pratiquement jamais de son Zanpakuto, comptant plutôt sur ses poings et ses pieds pour prendre l’ascendant sur ses ennemis. Ainsi, cette arme est un paradoxe : signifiant littéralement l’épée de dix poings de long, elle ne mesure même pas un mètre au repos. Sa taille est si petite que le capitaine la garde souvent caché à l’intérieur de son kimono, ne la sortant que pour les rares combats ou il doit libérer son sabre. Le fourreau, d’une couleur noir ébène, ne présente aucun ornement particulier tandis que la garde n’est qu’une plaque de métal blanc sans aucun ornement. Le manche est ornée de lanière immaculé qui son sensée pouvoir maintenir le sabre a la taille du Shinigami, chose qu’il ne fait jamais. Ainsi, Sakegari ne croise que très rarement le fer avec ses adversaires, préférant toujours garder ses distances avec ses derniers.
Shikai : « Trompe… » Bien qu’elle ne soit plus guère nécessaire a son niveau, Masaki utilise encore le mot de libération du Zanpakuto pour la simple raison que probablement personne ne remarquerait sa libération sans ceci. En effet, si la lame vire au rouge, elle est bien souvent maintenue dans son fourreau encore une fois, pour la simple raison que le vrai pouvoir de ce sabre se transmet directement au corps du Shinigami. En effet, ce sont les yeux qui semblent prendre une teinte écarlate et tourner sur eux même, créant diverses illusions destructrices et toujours adapter a la plus grande phobie de son adversaire. Comme si cela ne suffisait pas, il lui est également possible de déchainer les flammes noires de la déesse du Soleil, Amaterasu, révélant la véritable nature de son sabre de type feu, tout comme son prédécesseur, a la simple différence qu’il s’agit de la seule attaque de flamme de cette arme destructrice. Sa dernière libération remonte a des temps oubliées de la plupart des Shinigamis actuellement en exercice…
BANKAI : Susanoo no Mikoto, BANKAI : L’arme suprême, l’attaque la plus terrifiante de toute la Soul Society. Le Susanoo, divinité japonaise du vent, est ici représenté par une sorte de statue géante surpuissante portant la véritable forme de Sakegari no Tachi. Une épée très longues et immatérielle capable de détruire n’importe quoi et disposant de pouvoir de sceau très efficace. Elle confer également une protection impressionnante a son utilisateur, le faisant disposer d’un champ de force le tenant éloigner de toutes attaques d’un niveau faible. Autant dire que notre capitaine n’a jamais réellement eu l’occasion de l’utilisé et ses capacités réelles au combat en sont toujours inconnu. Le fait de ne plus disposer de sabre sous cette forme ne semble guère déranger plus que cela Masaki qui préfère de toute façon utilisé ses poings plutôt que son trancheur d’âme.

Description physique :
Le sombre de l’ébène, la passion de l’écarlate et la sagesse de l’immaculé vienne effectuer le mélange parfait concentré sur la personne du capitaine de la première division. Ainsi, Masaki cumule ses trois couleurs pourtant opposé avec classe et prestance rarement atteinte dans la Soul Society. Réputé pour être le Shinigami le plus âgé, son apparence ne dépasse pourtant pas la vingtaine et trompe souvent ses interlocuteurs sur sa véritable force de caractère. S’exprimant d’une voix grave, toujours neutre, il semble toujours détaché de ses propres réflexions, incapable peut-être de s’y attacher plus que de raison. Son visage au trais fin semble même lui donner parfois un vague air androgyne, ses pupilles d’ébène vous observant toujours d’un air absent, mais hypnotisant en même temps, comme une énigme que l’on ne parviendrait à résoudre malgré l’impression que l’on connait déjà tout d’elle. Portant de longs cheveux noirs, l’homme les tient attaché par une sorte de queue de cheval dans son dos afin de ne point être déranger par ses derniers dans ses déplacements. Disposant d’un corps entretenu aux muscles dessiné sans pour autant être proéminant comme son prédécesseur, il attire les regards féminins sur sa personne mais ne semble guère s’en soucier plus que cela.

Personne catalogué plutôt traditionnaliste, Masaki ne fait pas dans l’originalité vestimentaire. Ainsi, la plupart du temps, vous le trouverez vêtue de sa tenue règlementaire de Shinigami, à savoir un kimono noir serré par une ceinture blanche avec le Haori des capitaines de couleur immaculé. Les chaussettes portent également cette couleur et son accompagné de tong marron, dans la plus pure tradition de la Soul Society. Néanmoins, l’on peut observer parfois une chemise grillagé en dessous de son Kimono, héritage de sa période a la tête de la seconde division ou il avait besoin d’une tenue adapté à l’utilisation du Shunko. Il est généralement plus à l’aise également dans l’utilisation de cette tenue, son ancienne tenue de service, au combat, et il lui arrive ainsi de se débarrasser de son Kimono entier, révélant qu’il gardait un pantalon bien plus serré que le Hakama qu’il arbore en dessous de ses vêtements d’origine. Formé aux arts ninja, il reste avant tout un membre des services secrets de la Soul Society, préférant discrétion et humilité a l’arrogance du rang de capitaine porté avec fierté et honneur…

Description psychologique : Il est bien difficile de fournir une description psychologique parfaite de cet homme tant les avis diverses et varié au sein de la Soul Society on fini par crée une sorte de mythe teinté de secret, chose qu’il ne semble guère avoir voulu lui-même. Tantôt défini comme un bienfaiteur universel de la Soul Society, l’autre fois comme un démon froid et sans cœur, l’homme reste dans l’ombre de la discrétion et de l’humilité que lui impose son rang. Pourtant, Masaki se fait bien plus présent que son illustre prédécesseur au sein des troupes de la cours, veillant au maintient de l’ordre mais aussi a la cohésion et au moral des troupes. N’ayant jamais connu la défaite, il a coordonné l’action des treize divisions pendant une centaine d’années et continue de le faire encore et encore pour une simple question de devoir. Semblant offrir son aide sans jamais n’attendre en échange, il a probablement construit cette image de personne généreuse et avenante avec ses facettes flatteuses de sa personnalité. Pourtant, il existe bien une bonne raison pour que l’ébène et l’écarlate vienne rejoindre les couleurs symboliques de cet être si puissant et si isolé dans le pouvoir qu’est Masaki. Pour trouver les raisons qui poussent certaine personne a le dénigré et en faire une sorte de paria, il faut se référé a son comportement général lui-même.

En effet, habité totalement par la fonction de commandant général, il semble incapable de ne serait-ce que sourire. Arborant toujours une expression et un visage neutre et impassible, il ne parle jamais pour ne rien dire et se contente souvent de phrase courte et concise, préférant les ordres clairs aux long discours. Il ne semble jamais y avoir d’émotion dans sa voix, même quand il essaye de réconforter, il se fait froid et distant, n’inspirant alors aux yeux du monde qu’une idée d’un chef hypocrite qui ne ressent rien et ne fait que faire les choses mécaniquement, tel une ombre. Cela vient probablement de son passé a la seconde division ou il intégra le Keigun et en prit même un temps le commandement. Devant cultivé les fruits des secrets bien gardé, il ferma son esprit a toutes choses semblant a ses yeux écarlates futiles et sans intérêt, se concentrant toujours sur sa mission. Et celle actuelle est de veillez au maintien de la Soul Society. Ainsi, l’homme privé demeure une énigme, ne laissant la figure de l’homme public le dominé totalement. La grande question qui se pose pour toute personne le côtoyant demeure donc « Qui est le capitaine de la première division ? » Bien sur, vous connaissez son nom, son visage son grande et sa fonction, mais personne n’est capable de se vanter de connaitre l’homme en lui-même, celui-ci ne parlant jamais de lui-même.

Il n’est pourtant pas si inaccessible. Certaine personne l’on connu a l’académie Shinigami, alors qu’elle faisait encore leur formation. D’autre l’on connu dans la Sereitei au détour d’un couloir. L’on dit même qu’on le voit se promener parfois dans le premier district du Rukongai, les mains dans les poches, en train de rechercher quelque chose dans le ciel. Peut-être la vieille relique Ho Gyoku que l’on croyait disparut et qui est revenu hanté le cœur des créatures spirituelles ses derniers temps ? Ou tout simplement un véritable sens a sa vie ? Car malgré tout, il semble bien seul dans l’élite. La puissance isole, elle n’attire pas les autres. Finalement, malgré tous ses efforts, peut-être que la peur qu’il inspire aura eu raison de ses égards, même froid, envers les autres. Devait-il s’en soucier ou au contraire vivre avec sans crainte ? Seul l’avenir lui dira…

_________________
Incarnation Bleachienne de Philippe Lucas
Gourou Sama


Dernière édition par Saruwatari Masaki le Ven 18 Avr - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net
Saruwatari Masaki
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : Sereitei, quartier de la douzième division

MessageSujet: Re: O°o Saruwatari Masaki [Capitaine - 1ère division ~ commandant]   Lun 14 Avr - 18:37

Histoire : L’humanité ne fut point une chose connu du Taisho de la première division. En effet, il est né de deux parents Shinigami au sein même du Sereitei dans un clan de noblesse mineure comme les Fong. Garçon au regard noir de jais pire que les monstres du Hueco Mundo et a la chevelure assorti, le bambin ne semblait guère très encourageant, mais il était la et sa famille ne pouvait l’abandonner a son sort, ainsi Masaki reçu son patronyme de sa mère, un nom qu’il balayera dans le Keigun avant de le reprendre, mais qui n’a plus de signification depuis une éternité pour lui, probablement parce que les gens lui témoigne trop de respect et l’apelle toujours capitaine ou monsieur le commandant général…Peu importait pour lui, de devenir célèbre alors qu’il ne fut destiné au départ qu’a n’être qu’une ombre. Ne venant pas de l’une des familles nobles, et les gens ayant accédé au rang de capitaine venant du Rukongai ou des familles de moindre importance du Sereitei étaient mal vue car leur loyauté souvent jugé comme très faible. Mais Masaki ne fut jamais intéresser par tout ceci, on l’entraina à devenir une arme pour détruire et espionner les Hollows et c’est ce qu’il fit. Quand il est né, les humains n’avaient pas encore fondé cette armée qui pose tant de problème et eu l’idée d’utiliser le Reaitsu comme une vulgaire énergie combustible. Ainsi, il ne fut guère entrainer à les espionner mais ses talents naturel dans l’art du combat compensé largement cette tare. Kunai, Shuriken, poing et pied étaient les quatre armes principal de se futur Shinigami, tandis que l’étude du Zanpakuto semblait totalement oublié, ou tout du moins mis de coté, alors qu’il s’agissait d’une chose très importante pour accéder au rang de capitaine.

Qu’importe, cet appendice vital ne serait pas négligé par notre dieu de la mort ninja qui prit l’initiative personnel de s’entrainer avec cette arme la nuit, alors que tout le monde le croyait endormi. Depuis sa jeunesse, il ne dormait que très peu et en vieillissant, se temps ne fit que réduire pour devenir une vulgaire heure de sommeil aujourd’hui. C’est comme cela qu’il découvrit les pouvoirs d’illusion de son Zanpakuto qui se montrait à lui sous la forme d’un Bouddha. Discutant pendant des heures parfois avec cet avatar sans que personne ne le réalise jamais, le shinigami fini par apprendre son nom et ses techniques de Shikai, constatant qu’elle le forçait à utiliser ses yeux tandis que la lame elle était pratiquement inutile ! Communicant avec son arme pour l’interroger sur cette particularité, cette dernière ne lui répondit que des choses évasives et ainsi il renonça à trouver les raisons de cette particularité. Cependant, le jeune homme décida de la dissimulé a ses pairs et ne parlait jamais de son Zanpakuto a quiconque, poursuivant son entrainement en secret. Le culte du secret…Une chose très importante pour le Keigun, et lorsqu’a l’âge de raison il fut incorporé dans cette unité de prestige, il abandonna son propre nom pour devenir quelqu’un d’autre, une entité spirituelle inconnu qui vivrait et mourrait pour les services secrets de la cour, effectuant le sale travail que les capitaines et lieutenant ne voulait pas faire…Assassinat, espionnage mais aussi mission de police et de surveillance de Las Noches, les missions du Keigun étaient nombreuse et varier. Masaki s’en tira toujours avec brio, tant l’atmosphère stricte et martiale de l’organisation militaire lui convenait. Elle ne le dépayser pas de son logis en tout cas, puisque sa famille vivait dans les traditions stricte et impitoyable du Keigun. L’on apprenait aux jeunes enfants a vénéré l’héritier ou héritière de la famille Shihouin, la noble ligné qui dirigé de génération en génération le Keigun. Parfois, il arrivait que la seconde division soit dirigée par un Shihouin, renforçant ainsi les liens entre Keigun et Division, mais ce n’était pas toujours le cas. A cet époque toutefois, le capitaine de la seconde division était un Shihouin, mais le moins que l’on puisse dire était qu’il ne faisait pas honneur a sa famille. Pensant beaucoup plus à ses conquêtes féminines qu’a sa division, le Shinigami laissait son lieutenant s’occuper de tout constamment. Lui-même cependant n’était pas un être très puissant ou fort de caractère et se laisser faire par les autres sièges. Masaki ne ressenti que du dégout pour cet homme qui salissait le nom d’une noble ligné et ne le vénéra jamais, mais ne montra jamais la porté de ses sentiments envers lui : en effet, le Keigun apprenait a ses hommes a ne pas montrer ce qu’il ressentait et Masaki était probablement devenu un extrémiste dans cette matière : personne n’était capable de dire ce qu’il ressentait. Ses supérieurs le jugèrent capable bien que discret. Lorsqu’il fut décidé de changer le troisième siège de la division, qui avait abusé une fois de trop de la confiance de son lieutenant, l’on choisit pour son calme et son apparente servilité Masaki. Bien qu’honoré, le jeune homme ne fut totalement enchanté par cette promotion qui le força à veiller sur les prisonniers spéciaux de la Soul Society, ceux jugé instable que l’on avait enfermé avant même qu’il ne commette de crime…

Pourtant, comme d’habitude, le jeune homme obéit aux ordres, car c’était la son devoir. Pour combien de temps encore ? Difficile a dire…Car du coté des humains, la situation s’agitait. Alors que le commandant général avait ordonné aux troupes du Keigun de détruire le laboratoire de recherche sur le Reaitsu du gouvernement confédéré, la mission ne se passa guère comme prévue. En premier lieu, malgré la rapidité d’action des troupes de la seconde division, ou Masaki était a l’époque intégré, les troupes de surveillance avait put donner l’alerte a leur gouvernement, de plus, malgré la destruction complète du site, la chambre des 46 avait raté son pari. Cette action ne fit que renforcer la méfiance humaine envers la Soul Society et entraina la création de la Soul Army, les humains faisant une nouvelle fois preuve d’autodéfense. Le troisième siège, dans sa servilité habituelle, fit un rapport mettant clairement en cause les responsabilités de son capitaine dans l’échec de la mission, mais se dernier s’étant fait descendre quelque jour plu tard dans une affaire louche, il ne fut jamais rendu public pour ne pas salir plus encore sa mémoire. Le poste de capitaine de la seconde division resta vacant, mais le lieutenant de la seconde ayant maintenant assez de responsabilité car devant assurer celle de son capitaine, Masaki fut promu à la tête du Keigun malgré qu’il ne soit pas un Shihouin.

Cependant, il eu du mal à collaborer avec le lieutenant de la seconde division, et pensait pouvoir fédéré une nouvelle fois tout les pouvoirs sans problème. Aussi, se présentant au commandant général, il présenta sa maitrise du BANKAI a la surprise générale et demanda à être soumis a la mise en situation pour devenir un Taisho. Après avoir passé tout les tests et reçu l’approbation de ses pairs, il fut accepté au poste de capitaine de la seconde division, et sa première décision fut de changer de lieutenant… Après ceci, l’homme se concentra à sa tache de surveillance des humains, semblant curieusement présent sans être la pour autant, chose difficile à expliquer…Masaki était une véritable ombre, le premier homme avec la maitrise du Shunko, qui n’était avant utiliser que par des femmes. Il ne resta cependant que cinquante années à ce poste. En effet, dans un terrible coup d’éclat que lui-même fut incapable de prédire, un membre des forces spéciales de la seconde génération était parvenu à s’infiltrer dans le sereitei et affronter le commandant général du Gotei XIII. Bien que moins âgé que le vénérable Yamamoto Genryusaï Shigekuni, il était trop faible pour s’opposé efficacement a ce soldat entrainé pour tué et fut vaincu par lui…Cette nouvelle fit l’effet d’une petite bombe : en effet, pensé qu’un humain avait put battre le commandant général était assez inquiétant pour prendre des mesures extrêmes. Ainsi donc, Masaki fut appelé a se justifier sur ceci. Ses recherches le conduit rapidement a un programme humain ayant mal tourné, et il en fit part à ses supérieurs. Mais en même temps, il était sans contestation possible l’homme le plus doué actuellement présent au Sereitei et on le proposa au poste de commandant général du Gotei XIII. Après acceptation de la chambre, il accédât alors au grade suprême de la Soul Society, devenant le soldat le plus puissant de l’armée de la cour. Ceci ne lui donna pas la grosse tête pour autant. Restant assez froid, il reprit son vrai nom et décida toutefois d’incarner la fonction de commandant général d’une manière plus forte et présente que son prédécesseur. N’hésitant pas à donner des cours à l’académie, a l’instar de l’ancien commandant général Yamamoto Dono, il y croisa un phénomène du nom de Yukika Nagakima. Cette femme n’avait guère fini de faire parler d’elle, mais il se contenta de satisfaire sa curiosité sur l’autodéfense avec les poings et les pieds, chose trop souvent négligé par les stratèges de l’académie.

Néanmoins, il n’avait pas encore fini d’entendre parler de cette jeune prodige. Une fois à la quatrième division, elle inventa quelque chose d’assez performant pour que le capitaine de division réclame sa mutation. Masaki signa sans rechigné, tandis qu’il s’intéresser a ce moment plus aux affaires de sa division. Il fit quelque peu une erreur, car cette décision allait semer la discorde au sein de la douzième division, le capitaine allait finir jaloux de sa protégé et essayait de lui voler son expérience, ce qui tourna au combat…Observant de son bureau, le commandant général put constater que toutes les conditions était réunit pour un changement de capitanat, bien que cela ressemblait beaucoup plus a la onzième qu’a la douzième division ! Finalement, la jeune femme prit le dessus et décapita son capitaine avant de s’effondrer et passé trois jours dans le sommeil des justes. Il se contenta d’attendre qu’elle se réveille avant de lui annoncer sa nomination et de disparaitre aussitôt…

Ainsi allait Masaki, tantôt protecteur et réconfortant, tantôt froid et distant, personne ne pouvait réellement le cerner. Il aimait discuter avec ses subordonnés, leur donner des conseils pour réussir leur vie de Shinigami, mais en même temps savait apprécier les moments de solitude ou il semblait toujours en paix intérieur. Homme grave et sérieux, probablement trop d’ailleurs, Masaki n’était pas capable de faire quelque chose de réellement gentil, mais pas foncièrement méchant non plus. Non, juste était un qualificatif qui convenait la plupart du temps a ses actions. Mais cette fois, le resterait t’il devant la mise a sac de son bureau par celle qui ne semble qu’avoir voulu se faire remarqué pendant les années qu’elle a passé a la Soul Society ? Enfin, plutôt par l’une de ses expériences en fait…

_________________
Incarnation Bleachienne de Philippe Lucas
Gourou Sama


Dernière édition par Saruwatari Masaki le Ven 18 Avr - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net
Saruwatari Masaki
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : Sereitei, quartier de la douzième division

MessageSujet: Re: O°o Saruwatari Masaki [Capitaine - 1ère division ~ commandant]   Lun 14 Avr - 18:38

Test RP : Ce fut une belle matinée dans le Sereitei qui se levait une fois de plus très tard, les fêtards et les shinigamis les plus sérieux qui avaient poursuivit leur entrainements jusque tard dans la nuit allait encore dormir, mais dans son cas, il s’agissait plutôt de ne pas donner l’air de celui qui voulait montrer l’exemple a tout prix ! Cela expliquer pourquoi Masaki était toujours sur son lit à dormir a poing fermé lors de l’incident. Non, il n’avait pas participé à une fête trop arrosé la nuit précédente, ni effectué un entrainement qui lui serait probablement inutile ! Non, il s’agissait tout simplement de son heure normale de sommeil. Bien évidement, le vacarme produit par l’explosion ne manquât guère de le réveiller, mais en même temps, se doutant bien de l’endroit d’où cela pouvait venir, il n’y prêtât guère attention. Du moins pas au départ. Etait t’il dans un songe d’explosion ? Quoi qu’il en soit, il fini tout de même par se levé, un peu fatigué tout de même, et partir voir l’étendu des dégâts. Enfilant rapidement sa cape de capitaine de la première division, symbole du commandement du Gotei XIII, il n’eu aucune expression particulière devant ce qu’était devenu son bureau de travail. Pas de dépit ni de colère, non, simplement une indifférence habituelle qui semblait hanté chacun de ses acte. Pourquoi cet homme qui essayer d’imprégné une certaine paternité dans son commandement était aussi froid avec les autres ? Personne ne pouvait pour le moment le dire…Masaki ne voyait rien de récupérable a première vue ! Pas de doute, Yukika avait parfaitement réussit son coup, seulement, elle avait un peu mal visée…

« Mon capitaine ! Vous allez bien ? »

Cette voix, c’était celle de son lieutenant, un homme jeune et un peu benêt aux yeux d’ébène de son capitaine mais promis a un bel avenir en restant attentif a ses gestes…Enfin, si cette idiot de ne faisait pas tué pour le protégé, alors qu’il n’avait guère besoin de ses services. Tournant son regard vers lui, Masaki se contenta d’un regard froid et vide de sentiment devant celui qui le servait fidèlement. Ce dernier haussa les épaules avant de prendre les devants, essayant tant bien que mal de récupéré ce qui pouvait encore l’être tout en soupirant. Il n’était pas sans savoir en effet que les réparations prendraient un temps fou, et d’ailleurs, le capitaine le savait aussi. Il fini par prendre la parole, pour donner quelques directives précise, sans pour autant forcé la voix, la gardant calme et sans intonation particulière.

« Essaye de récupéré ce qui peu l’être, j’ai une affaire à régler… »

Restant dans le domaine de l’évasif, l’ancien chef du Keigun disparut de son bureau sans dessus dessous pour se rendre dans le laboratoire de la responsable de ce carnage. Ainsi donc l’icône de la science, celle qui la servait pour sa plus grande joie, avait encore une fois frappé. Cette fois cependant, ce fut son bureau qui en paya les pots cassées et il fallait régler cette affaire au plus vite ! Quoi que ? Pourquoi se presser après tout, ce serait montré un sentiment particulier, lui qui était réputé pour ne pas en avoir…Le leader de la Soul Society n’avait donc pas accéléré le pas, saluant toutes les personnes qu’il croisait d’un signe de tête alors que ses derniers arboraient le garde à vous. Pathétique… Une fois arrivé devant le laboratoire personnel de la belle, celui-ci entra sans même prendre la peine de frapper, puis rechercha du regard l’objet de son attention avant de se diriger vers elle une fois trouvé. Comme a son habitude, aucun sentiments particulier ne pouvait transparaitre de lui, a se demander pourquoi il s’était rendu ici. Lui seul le savait, mais le dirait probablement seulement au moment ou cela lui semblerait le plus propice. Masaki ne faisait de toute façon jamais rien au hasard et continuerait ainsi pendant toute sa vie, probablement les effets néfastes du capitanat de la seconde division…

_________________
Incarnation Bleachienne de Philippe Lucas
Gourou Sama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net
Yukika Nagakima
Jû-ni Ban Taï Taïshô et Co-Fondatrice de Bleach Survival
Jû-ni Ban Taï Taïshô et Co-Fondatrice de Bleach Survival
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 13/04/2008
Age : 31
Localisation : Je suis partout et nul part.

Informations des personnages
Rang: 3
Expérience:
825/1000  (825/1000)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: Re: O°o Saruwatari Masaki [Capitaine - 1ère division ~ commandant]   Ven 18 Avr - 15:58

Rien à dire !

Validé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: O°o Saruwatari Masaki [Capitaine - 1ère division ~ commandant]   

Revenir en haut Aller en bas
 
O°o Saruwatari Masaki [Capitaine - 1ère division ~ commandant]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais où est le capitaine de la 10ème division ?!
» Loronak du Rohan - Capitaine de Gil-Estel
» Passage du Lt Géneral Ken Keen, commandant Sud Américain le mois passé
» Division dans le camp Martelli « Repons Peyizan » eclate
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Survival :: Centre de Recrutement :: Présentation de votre personnage :: Validées des Shinigamis-
Sauter vers: