Bleach Survival

La guerre totale...Les mondes spirituels rattrapés par le réel...Qui l'emportera?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~~ Netaly ~~ [Doce Fraccion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Netaly Zinga
Arrancar Duodécimo / La p'tite faucheuse
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 22/04/2008
Age : 97
Localisation : Las Noches

Informations des personnages
Rang: 5
Expérience:
625/1000  (625/1000)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: ~~ Netaly ~~ [Doce Fraccion]   Mar 22 Avr - 1:23

Présentation personnelle



Prénom : pour ce que ça vous servirait de le savoir, je n'vois pas l'utilité de le donner ♥
Âge : 19 ans
Expérience en RP : plus de deux ans de RP sur forums, blablabla, bientôt un an de forums Bleach, blablabla
Autre : obsession quasi maladive pour les Arrancars


Présentation de votre personnage



Nom : -
Prénom : Netaly
Âge : plus d'une centaine d'années
Race et Grade : Arrancar adjucha / Numero Doce / Fraccion de la Primera Espada

Zanpakutô (pour les Arrancars) :

Forme scellée : sous sa forme scellée, ce zanpakutô ressemble à un katana ordinaire au manche bleu foncé et à la garde gris métallique en forme de rectangle aux angles cassés.
Resureccion : Lorsqu'elle le libère, Netaly passe la lame de son zanpakutô par-dessus son épaule droite et l'appelle de la façon suivante : "Fauche, Nagita !" Une sorte de cuirasse s'enroule alors autour de sa poitrine, de ses épaules et de ses biceps, et deux lames recourbées, semblables à celles d'une faux, remplacent ses avant-bras ; en dépit de leur poids, Netaly n'a aucun mal à conserver son équilibre sans prendre appui sur elles. Ce qui lui restait de son masque s'étend sur l'arrière de son crâne ; de la base de sa nuque, sous son masque recomposé, émerge une longue et large queue cuirassée qui va s'accrocher le long de son dos, lui offrant ainsi une protection supplémentaire ; une partie de ce nouvel appendice traîne sur le sol, avant de se redresser pour mieux faire siffler aux oreilles de ses adversaires la lame recourbée fichée à son extrémité.
Sous sa forme libérée, Netaly ne perd rien de sa vitesse : les faux qui lui servent de bras permettent une certaine rapidité d'exécution en dépit de leur grande taille. Quant à sa queue, elle peut l'étendre sur une dizaine de mètres, ce qui lui permet de lancer des attaques à distance.
Zenkai : -

Description physique : Netaly n'est pas très grande, ne mesurant qu'un mètre soixante, ni de forte corpulence — son poids ne doit pas excéder une petite quarantaine de kilos. Ses cheveux, qu'elle porte courts, à l'exception de mèches plus longues relevées en couette sur la partie droite de sa tête, sont noirs et très ébouriffés ; deux mèches encore encadrent un visage aux traits fins. Elle semble souvent fermer à demi les yeux, d'un bleu clair, ce qui conférerait sans doute une sorte de langueur son regard si elle ne fronçait pas les sourcils en permanence ; précisons également que son visage est fendu d'un sourire mauvais lorsque Netaly est d'humeur joyeuse. Sa peau est sombre, ses muscles fins, nerveux. Elle porte l'éternel hakama blanc des Arrancars résidant à Las Noches, ceint aux hanches par un épais ruban noir auquel elle accroche, à sa gauche, le fourreau de son zanpakutô ; elle laisse sa veste ouverte jusqu'entre ses seins, ce qui laisse entrevoir le haut de son trou de Hollow ; ses manches, bouffantes, se resserrent autour de ses poignets, le tissu couvre ses mains jusqu'aux phalanges.
Si Netaly exhibe une partie de sa poitrine, c'est parce que son visage n'a pas grand-chose de féminin, tout comme ses gestes et sa façon de parler. Cela ne la dérange pas tellement que les gens s'interrogent sur son sexe, c'est juste que devoir casser la figure à tous ceux qui viennent lui poser la question devient lassant, à force.
Pour finir, le fragment de masque qu'il lui reste se trouve à gauche de sa tête, juste au-dessus de son oreille ; il s'étend de sa pommette à l'arrière de son crâne, et représente vaguement une corne inclinée vers l'intérieur.




Description psychologique :
cette petite Arrancar est ce que l'on pourrait appeler une "bourrine". Bien que ceux de son espèce soient réputés pour leurs penchants destructeurs, elle apprécie la violence à un plus haut degré, rien ne pouvant davantage la réjouir qu'une bonne bagarre. Netaly ne cherche pas pour autant à défier tous ceux qu'elle rencontre : bien qu'impulsive, elle n'est pas non plus stupide au point de provoquer la mauvaise personne. Cependant, il arrive qu'elle se montre trop susceptible, ce qui peut altérer ses capacités de jugement. Elle a une grande bouche et s'exprime d'une façon assez ordurière quand elle s'emporte — d'ailleurs, en règle générale, Netaly n'est pas quelqu'un de poli et emploie un vocabulaire très coloré. Cependant, elle ne parle pas spécialement fort, sa voix reste maîtrisée, quoique vaguement sifflante.
Si elle ne supporte pas qu'on prenne sa défense, et que l'insolent mérite alors tout autant la mort que celui qui essayait initialement de la tuer, elle n'hésite pas à s'interposer, adoptant une attitude qu'elle réprouve — elle prétendra qu'elle agit ainsi pour récupérer un bon combat, mais ceux qui la connaissent n'en seront pas dupes.
Netaly ne se bat pas uniquement par amour de la violence : il y a en elle une peur de mourir qu'elle refuse de s'avouer, et qu'elle étouffe à chaque coup qu'elle porte, pour ne pas disparaître, laisser une trace, "te latter ta sale gueule pauv' minable". [non, la joueuse ne fatigue pas du tout]



Histoire : il y a longtemps, très longtemps, Netaly devait être humaine. Elle ne sait pas très bien si celle qu'elle est aujourd'hui a autrefois survécu à sa nature temporaire de Menos Grande, ou bien si une toute autre personne n'a pas émergé de la fusion des centaines de Hollows qui lui ont permis d'acquérir une partie de sa force actuelle, et en fait, elle ne se pose pas la question. Les souvenirs qu'elle a pu garder de ses existences passées ne sont que de rares images sans consistance qui surgissent dans son sommeil pour être oubliées au réveil. Et puis, les humains sont faits pour nourrir les Hollows, non? Alors ce n'est vraiment pas son problème, de savoir de quelle façon sa nourriture occupe son existence avant de se faire dévorer.
Pendant des années, tant qu'elle est incapable de se rappeler combien exactement, Netaly a erré à travers le désert sans fin du Hueco Mundo. Les dunes blanches sous la lune morte, les arbres gris et secs, jusqu'aux Hollows qu'elle dévorait, tout se ressemblait, mais elle continuait d'avancer, pour ne pas régresser, pour ne pas, à son tour, se faire tuer. A cette époque, son corps s'apparentait vaguement à celui d'une gigantesque mante religieuse, au crâne affublé de deux cornes recourbées, et dont l'articulation des membres postérieurs, semblable à celle d'une grenouille, lui permettait des bonds d'une longue portée ; sa queue laissait de profonds sillons dans le sable derrière elle.
Vint un jour où sa route croisa celles d'autres Menos. Chacun allait de son côté, sans but, et leur rencontre fut, bien sûr, immédiatement suivie d'un combat bestial — du moins pour deux d'entre eux. Celui qui avait une apparence d'oiseau monstrueux et que Netaly affrontait, elle l'apprendrait après qu'ils aient épuisé leurs forces l'un contre l'autre, répondait au nom d'Esaac Van Pelt, quant à l'autre qui les observait d'un air blasé, savourant néanmoins le spectacle, il s'appelait Gleb [qui, contrairement aux apparences, est bien un prénom espagnol, parce que je ne passe pas mon temps à en inventer des moches]. Netaly prétend avoir oublié de quelle façon il se retrouvèrent à voyager tous les trois : peut-être parce qu'elle et Esaac refusaient de laisser partir l'autre tant qu'ils n'auraient pas déterminé un vainqueur, ou bien parce qu'au Hueco Mundo, la meute augmentait les chances de survie. Quoi qu'il en soit, bien qu'ils continuèrent à se battre entre eux, ils finirent par le faire par habitude, pour passer le temps, et non plus réellement pour dévorer l'autre — quant à Gleb, il ne parlait pas souvent et semblait les avoir suivi par ennui, si ce n'était pour que ses nouveaux compagnons affrontent à sa place les ennemis qu'ils rencontraient.
Leur arrivée à Las Noches tint au fait que l'un des Hollows qu'ils s'apprêtaient à consommer les supplia de le laisser rejoindre "le palais blanc comme la lune et long comme les semaines" afin d'y perdre son masque : n'ayant rien d'autre à faire, après avoir obtenu une direction approximative de la part de leur repas, ils l'avalèrent et se mirent en route. Ils n'avaient jamais entendu parler des Arrancars, et arracher eux-mêmes leur masque leur paraissait un cas de barbarie proche de la folie suicidaire, mais ils se rendirent tout de même à Las Noches. Le palais était aussi imposant que le leur avait décrit leur repas, et ils en furent d'abord intimidés, mais ils ne voulaient pas être venus jusqu'ici pour rester dehors.
À l'époque, la perle noire permettant aux Hollows de poser le pied en territoire shinigami avait déjà disparu, mais Netaly et son groupe devinrent néanmoins des Arrancars, grâce à la poignée de congénères qu'ils rencontrèrent là-bas. Ils purent sceller leurs anciens pouvoirs dans la lame d'une épée — si Netaly et Esaac obtinrent des katana, Gleb, lui, se retrouva avec une fine lame d'escrimeur. Leur nouvelle apparence leur plaisait bien, et en dépit du fait qu'ils commencèrent par se sentir mal à l'aise de ne plus disposer en permanence de leurs armes naturelles, ils ne mirent pas longtemps à s'habituer à leurs corps d'humains et apprirent à manier leurs zanpakutô.
En s'installant à Las Noches, Netaly et les siens avaient passé une sorte d'accord avec les autres occupants des lieux : on les laissait devenir des Arrancars et rester ici, mais en échange ils devaient rejoindre leurs rangs et se battre avec eux contre leurs ennemis communs, à savoir les shinigami et les humains. Pour les premiers, cela allait de soit ; pour les seconds, en revanche, ils s'interrogèrent : combattre les humains? Mais... les humains étaient la base de l'alimentation, on n'avait pas besoin de se défendre contre de la nourriture! Le trio ne conservait aucun souvenir d'un passé sur Terre, et ils étaient de toute façon morts depuis bien trop longtemps pour connaître les récents évènements survenus dans le monde réel. On les renseigna donc sur la technologie qu'avaient mise au point les hommes, et sur les capacités de la Soul Army, mais n'y ayant jamais été confrontés, Netaly, Esaac et Gleb restèrent stupidement sur leurs positions : la bouffe, c'était de la bouffe, rien d'autre. Enfin, si on ne leur en demandait pas plus, ils n'allaient pas se montrer contrariants...
Les dix Arrancars les plus puissants du palais commandaient à tous les autres ; une très ancienne hiérarchie avait été rétablie au sein de ce groupe appelé l'Espada, dont lles membres étaient numérotés selon leur force. Il s'agissait majoritairement de Vastolordes, la dernière étape de l'évolution des Menos. Contrairement à ce qu'ils avaient envisagé de faire au départ, Netaly et Esaac s'abstinrent finalement de ne pas chercher à en provoquer un. Belliqueux, d'accord, suicidaires, quand même pas. Mais s'approcher d'un puissant était toutefois une bonne chose, si on changeait d'approche, ça augmentait à la fois les chances de gagner soi-même en force, et celles d'assister à un duel digne de ce nom — du moins c'est ce qu'ils s'imaginaient, oubliant que leurs supérieurs se devaient de maintenir un certain équilibre au sein de leurs troupes, et que cela incluait de ne pas se battre entre eux dans des affrontement certes prestigieux, mais aussi tristement inutiles et primaires.


Dernière édition par Netaly le Mar 22 Avr - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koklico.deviantart.com
Kiefer
La Primera Espada / Kiefkief
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 19/04/2008
Age : 33
Localisation : Wherever I may roam

Informations des personnages
Rang: 1
Expérience:
1200/1200  (1200/1200)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: Re: ~~ Netaly ~~ [Doce Fraccion]   Mar 22 Avr - 11:01

Ouaiiis, Netaly, ça f'sait longtemps mine de rien.

Poulpy a écrit:
Autre : obsession quasi maladive pour les Arrancars

Et les persos morts oublie pas XD

Citation :
Fraccion de la Primera Espada

Ah ben mes amis, quel duo! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saphyrr.deviantart.com
Saruwatari Masaki
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : Sereitei, quartier de la douzième division

MessageSujet: Re: ~~ Netaly ~~ [Doce Fraccion]   Mar 22 Avr - 11:12

Bienvenue !
Oublie pas de préciser ton numéro entre 11 et 99 (vu son age la elle est bien parti pour le 11 notre petite Netaly)

Tu pourra pas m'apeller l'admin au boobs ici XD Very Happy

_________________
Incarnation Bleachienne de Philippe Lucas
Gourou Sama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net
Netaly Zinga
Arrancar Duodécimo / La p'tite faucheuse
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 22/04/2008
Age : 97
Localisation : Las Noches

Informations des personnages
Rang: 5
Expérience:
625/1000  (625/1000)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: Re: ~~ Netaly ~~ [Doce Fraccion]   Mar 22 Avr - 16:19

Kief-kief-bourricot => Yup! Depuis ce glorieux post solitaire sur BnS, suivi presque immédiatement de la fermeture dudit forum XD Enfin, on l'aurait peut-être revue plus tôt, si m'sieur l'admin' aux boobs avait au moins posté ses caractéristiques sur Aisselle XD
Pfff, et pour les persos morts, c'est pas gentil de donner un a priori sur moi à ce qui m'connaissent pas =P
Ah, dis, est-ce que je peux raconter dans mon histoire comment Netaly est devenue la Fraccion de Kiefer, ou bien est-ce que tu préfères que ça se passe en RP?

Gunther => Hail!

L'admin' aux boobs => Je fais ce que je veux XD

Bon, plus de place sur l'autre post, je mets mon test RP sur celui-ci.


________________________________





Post RP : Comme il s'agit du test que j'avais rédigé sur BnS, la timeline n'est pas la même. M'enfin, ça concerne des détails anecdotiques, donc je pourrai changer ça sans problème.

"Et un jour, je serai membre de l'Espada !"

Un silence affligé suivit cette déclaration. Netaly et Gleb échangèrent un coup d'oeil, l'air de dire : "Ca devait finir par arriver." Debout devant eux, une main sur la hanche, Esaac était visiblement dans l'attente d'encouragements enthousiastes, qui bien sûr ne vinrent pas. Comme ses compagnons le dévisageaient toujours sans rien dire, ses épaules s'affaissèrent et sa pose triomphante fit place à celle, plus lamentable, de celui qui sait qu'il n'est pas soutenu. Gleb se laissa vaguement apitoyer, et lui accorda généreusement un haussement de sourcil par-dessus son monocle. Malheureusement, cela n'eut pas l'effet escompté : Esaac prit un air encore plus misérable, ses cheveux rouge pâle qui masquaient en partie son visage accentuant son expression de chien battu. Son ami se sentit obligé de prendre la parole, autant pour lui remonter le moral que pour lui remettre les pieds sur terre — peut-être qu'ensuite, il devrait encore lui remonter le moral, ça dépendrait de la subtilité de ses propos.

« Des fois on respire du sable par accident, et ça fait croire des trucs, » lui dit-il d'un air très sérieux.

A la tête que faisait Esaac, Gleb réalisa après coup qu'il aurait dû réfléchir avant d'ouvrir la bouche. De toute façon, ce n'était pas comme si l'autre Arrancar était réellement abattu, mais pour plus de sûreté, Netaly enfonça le clou.

« Toi, Espada ? Faut pas rêver, le piaf.
— Et puis si on t'encourage, tu nous en voudras de t'avoir menti, ajouta Gleb.
— J'peux savoir pourquoi vous trouvez ça si ridicule, au moins ? leur demanda Esaac en se passant une main dans les cheveux.
— Ben..., commença Gleb, qui de toute façon n'aurait pas été plus loin si la jeune Numero assise sur les marches à côté de lui ne l'avait pas interrompu.
— T'es faible, cherche pas plus loin, » lança-t-elle d'un ton qui coupait court à toute répartie.

Seulement, Esaac n'était pas de ceux qui reconnaissaient les subtilités contenues dans l'intonation de la voix. Fronçant les sourcils, il releva la tête de façon à toiser son amie de l'air le plus méprisant qu'il avait à son répertoire, mais la façon dont il fronçait les ailes de son nez le rendait un peu ridicule.

« Oh ouais? J'peux savoir pourquoi t'as jamais réussi à me battre, alors ? répliqua-t-il du tac au tac.
— Faut croire que j'ai été trop gentille avec toi jusqu'à présent, le piaf, siffla Netaly, plissant soudain les yeux.
— T'arrêtes avec ce surnom débile ! s'écria Esaac en portant sa main gauche à la garde de son zanpakutô.
— Tu veux t'battre ?!
— Tu vas voir comment j'vais t'laminer, pauvre conne !
— J'vais t'faire cracher tes dents, l'emplumé ! »

Sourire bestial aux lèvres, les deux Arrancars tirèrent leur sabre en même temps et se jetèrent l'un sur l'autre. Les lames se heurtèrent dans un crissement métallique qui se répercuta contre les hauts murs blancs qui les entouraient, mais aucun des deux ne recula. Bandant leurs muscles, ils poussèrent quelques instants leurs épées l'une contre l'autre, sans se quitter des yeux ; leurs visages étaient près de se toucher, séparés cependant par les deux zanpakutô tremblant entre eux. Ils s'écartèrent d'un bond pour recharger aussitôt, tourner l'un autour de l'autre à une vitesse folle, frapper, encore et encore ; ne céder aucune parcelle du terrain à l'adversaire, attaquer sans relâche. De son côté, Gleb avait adopté sa posture habituelle : assis sur les marches de l'escalier, une jambe relevée, sur le genou de laquelle il appuyait son coude, et la tête dans sa main. Il ne se passait pas une journée sans qu'Esaac et Netaly en viennent aux mains, et selon les jours, le sens du vent et la position des étoiles, cela pouvait s'avérer plus ou moins long ; rien n'assurait qu'ils arrêteraient de se chamailler le jour où Las Noches entrerait officiellement en guerre avec la Soul Society... En attendant, Netaly s'était glissée derrière Esaac et lui avait porté un coup qui l'aurait privé de colonne vertébrale, si l'autre ne s'était pas décalé in-extremis, s'en tirant avec une simple balafre entre les omoplates. Il pivota sur lui-même et para la nouvelle charge de son amie ; de nouveau les deux zanpakutô s'abattirent l'un contre l'autre, projetant de minuscules étincelles autour des lames avant que les Numeros ne recommencent leur folle danse.
Une trentaine de minutes plus tard, ils n'en avaient toujours pas eu assez : leurs vêtements présentaient de larges déchirures, la plupart teintées du rouge de leurs blessures, mais aucun des deux n'avait perdu son enthousiasme, et le même sourire fendait toujours leurs visages.


« On passe... à la vitesse supérieure ? suggéra Esaac en tendant son sabre devant lui.
— Eh, pourquoi pas ? répondit Netaly en passant la lame du sien par-dessus son épaule, Fauche...
— Siffle... »

Au moment où ils allaient achever leur phrase de libération, ils se figèrent, les yeux s'écarquillés. Netaly se tourna vers Gleb. Ce dernier s'était levé et regardait quelque chose à l'autre bout du couloir : un cortège d'une quinzaine d'Arrancars traversait précipitamment le corridor parallèle à celui dans lequel ils se trouvaient. Les trois compagnons s'entre-regardèrent, puis rangèrent leurs zanpakutô après un hochement de tête. En un sonido, ils se portèrent derrière le groupe visiblement pressé de se rendre à la salle du trône. Aucun des occupants de Las Noches n'avait pu ne pas ressentir ce reiatsu que tous craignaient et respectaient : l'aura de leur seigneur et maître emplissait à nouveau les murs de Son palais, les conviant intimement à venir Le rejoindre devant Son trône. Nul ne pouvait se soustraire à cet appel. Ces venues s'étaient espacées, ces derniers temps, signe qu'Il mettait en place la dernière phase de Son plan, là-bas, dans le monde des shinigami.
Netaly jeta un coup d'oeil en coin à Esaac. Espada, vraiment? D'ici quelques minutes, ils se retrouveraient en présence de cette élite, et son ami serait bien obligé de se rendre à l'évidence : tous ne pouvaient évoluer de la même façon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koklico.deviantart.com
Saruwatari Masaki
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : Sereitei, quartier de la douzième division

MessageSujet: Re: ~~ Netaly ~~ [Doce Fraccion]   Mar 22 Avr - 16:32

Bah c'est pas moi qui sera ridicule de toute facon...

VALIDE Je te met ta couleur, pour le rang je m'en charge une fois rentré chez moi, le temps de trouver un truc débile XD

_________________
Incarnation Bleachienne de Philippe Lucas
Gourou Sama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~~ Netaly ~~ [Doce Fraccion]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~~ Netaly ~~ [Doce Fraccion]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adelios Afose ~ Futur Fraccion du Septima Espada [Validée et j'ne remercie le staff]
» Fraccion cherche une Espada !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Survival :: Centre de Recrutement :: Présentation de votre personnage :: Validées des Arrankars-
Sauter vers: