Bleach Survival

La guerre totale...Les mondes spirituels rattrapés par le réel...Qui l'emportera?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Akechi Mitsuhide [Lieutenant - 1ère division]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akechi Mitsuhide
Ichi Ban Tai Fukutaïshô
Ichi Ban Tai Fukutaïshô
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Akechi Mitsuhide [Lieutenant - 1ère division]   Ven 25 Avr - 19:26

Présentation de votre personne

-Prénom : François.
-Age : 23 ans.
-Expérience en RP : un peu plus de 6 mois.
-Autre : Mon esprit est trop complexe pour être compris par le commun des mortels…….lol

Présentation de votre personnage

-Nom : Mitsuhide
-Prénom : Akechi
-Age : Comme tout les Shinigami indéfinissable.
-Grade : Lieutenant de la première division.

Zanpakuto

-Forme scellé : C’est un Zanpakuto qui n’a était que rarement vu dans toute l’histoire de Soul Society. En effet a la vue de la taille d’Akechi, son katana mesure près d’1m35. La forme de la lame faisait penser davantage a un Nodachi qui est habituellement manié a deux mains mais une seul est nécessaire pour cet homme.

-Shikai : « Fauche Sakutama » En levant le bras en l’air, son arme dirigé vers le ciel, un éclair frappa la pointe du sabre et après un éblouissement de courte duré, un faux impressionnante décoré de symbole et autre ornements. Sa taille est impressionnante mais ce n’est rien comparé à la longueur de la lame. Mesurant plus d’1m80, bien des regards perdirent tout espoir a la vue de cet instrument de mort. Malgré sa taille, le Zanpakuto ne pèse à peine plus lourd qu’un katana standard ce qui permet à Akechi de porter des attaques avec une vélocité terrifiante. Bien que difficile, le maniement de la faux est un art où aujourd’hui il est passé maître. Il y a néanmoins un pouvoir dans Sakutama que peu connaissent et ces derniers n’ont pas eu l’occasion de le révéler a qui que ce soit. Une véritable source de magie démoniaque réside dans ce Zanpakuto et cela nourrit l’aura déjà pesante de cet homme mais cela n’est rien en comparaison de la puissance que recèle cette arme meurtrière. Après une concentration d’énergie, une myriade d’éclair entoure la faux dans son intégralité ainsi que le corps de son détenteur. Des vagues électriques de hautes tensions peuvent être ainsi projetées à distance sans que le porteur ne doive se déplacer. Le nom du Zanpakuto veut dire fendeuse d’âme.

-Bankai : Akechi ne maitrise pas encore ce stade.

Description physique

Contrairement a beaucoup de Shinigami, il ne porte que rarement voir pratiquement jamais l’uniforme du a son rang. Vêtu d’une longue tunique aux couleurs noire et blanche orné de symbole dont presque personne même dans son entourage ne connaît la signification. Sa peau sombre n’est point une marque de son origine mais l’et devenu suite aux multiples expériences qu’il a subit autant durant sa vie qu’après sa mort. Le visage constamment à l’appris de sa capuche tout aussi blanche fait un contraste avec sa couleur de peau et on peut voir une lueur mystérieuse dans l’un de ses yeux. Il est couvert de tatouages noirs qui le rendent encore plus étrange qu’il ne l’est et pour cause, son mutisme ne lui donne pas vraiment l’occasion de faire changer le regard qu’on lui porte.

Ayant la vingtaine lors de sa mort, il en parait bien plus tellement son corps a été mutilé. Une démarche calme, il semble porter le poids de toutes ses cicatrices a chaque pas qu’il fait tel un lourd fardeau mais cela a vite fait de changer lorsqu’il prend les armes, bon nombre de ses adversaires ne virent pas venir la mort qu’il incarne avec brio. Il ne masque que rarement son Reiatsu et on lui voit souvent une aura ténébreuse entourer son corps. Considérer depuis son plus jeune âge comme un monstre à cause de sa carrure plus que massive, il mesure 2m42 et sa musculature proéminente en a fait renoncer plus d’un. En tant que garde du corps personnel du commandant suprême du Gotei XIII, il est un des seuls à être autorisé à maintenir son Zanpakuto en Shikai de façon permanente bien que cela soit plus le moyen d’effrayer ses comparses qu’autre chose.

Description psychologique

Dès son plus jeune âge, il a toujours mis une réserve quant à se lier avec ses semblables. Ses parents, mort dans des circonstance plus qu’étranges alors qu’il était encore tout jeune l’amena tout d’abord a errer dans les rues d’une banlieue sordide. D’un naturel généreux, il eut beaucoup de mal a se faire une place et en devint de moins en moins sociable. Même aujourd’hui, alors que plus rien ne le rattache à sa vie de mortel, il a gardé ce côté mystérieux et bien qu’il n’est jamais fait preuve de violence gratuite, son air et son mental n’ont guère encouragé ses pairs à entretenir une amitié avec cet homme. Il y a tout de même une personne qui retient son intérêt et c’est même une véritable dévotion qu’il éprouve à son égard. Cette personne n’est autre que le capitaine de la première division, Saruwatari Masaki. On ne peut pourtant pas dire que ces deux Shinigami se connaissent de par leur culte pour le mystère de leur personnalité.

Parmi les membres du Gotei XIII, les avis divergent (bien qu’une soit largement suffisante xD) quant à la réputation d’Akechi. En effet, certains le voit comme un homme triste et solitaire qui ne parvient pas a trouver une constante que prônent les officiers du Sereitei et d’autres voient en lui un homme dangereux et cruel dont la dévotion envers Masaki parait bien improbable. Il y a bien une autre personne qu’il connaît dans la mesure des ses propres critères et ce n’est autre que l’actuel capitaine de la douzième division. Il n’y a d’ailleurs que ces deux personnes qui savent comment il est arrivé au poste de lieutenant de la première division ainsi que son parcours dans le Rukongai ce qui ajoute aux suspicions de ses comparses.

Histoire

Né dans une famille humble dans la banlieue Ouest d’Osaka, il vit le jour un 27 mars dans un quartier sordide. Ses parents s’y était réfugié car ils n’étaient pas les bienvenues dans ce monde comme dans le monde spirituel de par leur descendance d’une grande lignée de Quincy. La raison de leur retraite en ces lieux était que bon nombre de Hollows de basse exactions venait y trouver des âmes sont pour autant se frotter a une grande résistance. Cela masquait efficacement leur énergie spirituelle et ils pouvaient donc y vivre en tout tranquillité car les Shinigami ne restaient que rarement en ces lieux où les humains ne sont guère plus valeureux que le commun du Hueco Mundo. Il fut bien ironique que ce soit de la main d’humains qu’ils furent assassinés alors que le jeune Akechi n’avait que 4 ans. Alors que cela faisait plusieurs jour que l’enfant errait dans les ruelles sombre aux allures de coup gorge qu’une femme qui venait de faire une fausse couche vit dans le petit garçon un moyen de satisfaire son besoin maternel. L’enfant eut alors une famille et parmi son entourage, il fut accueilli comme un rebut. Cela continua d’autant plus quand, deux ans plus tard, il eut l’âge d’aller à l’école. Il était l’enfant sans famille, le gosse trouvé dans la rue et bon nombre de pierres lui était lancé par haine, par colère ou encore par amusement. Cela ne changea pas avec le temps et même si il avait une carrure tout à fait imposante pour son âge, il fut la cible de véritables attentats dans lequel on le battait jusqu’au sang bien que ses agresseurs ne s’en sortaient rarement indemne. Mais sa vie était ainsi et rien ne semblait pouvoir faire changer cela.

C’est alors qu’il entra dans sa 23ème année et son père remarqua avec surprise qu’il possédait une énergie spirituelle anormalement élevé. Etant l’un des chefs de projet visant a trouver une utilisation a la formidable énergie que les humains pouvaient déployer, il utilisa son propre fils comme cobaye. Sa femme s’opposa fortement à cela et c’est dans des conditions plus que mystérieuses qu’elle disparu. Akechi quant a lui, bien que n’ayant jamais pu bénéficier de la formation que recevaient les Quincy de père en fils, il avait tout de même une habileté inné à manipuler l’énergie qui l’entourait même si cela était assez rudimentaire. C’est dans cette optique qu’il fut utilisé à cet effet mais cela ne se passa pas du tout comme prévu. En effet, les scientifiques décidèrent d’essayer d’augmenter les capacités du jeune homme en vue de lui faire absorber une quantité infinitésimale d’énergie spirituelle. L’expérience échoua quand le garçon commença à vider les réserves du groupe électrogène car il ne pouvait plus rien contrôler. Le laboratoire dans son intégralité fut frappé pour les gerbes d’éclairs qui émanaient de son corps et lui-même mourut électrocuté. Son corps fut retrouvé peut après par les équipe médicale et bien qu’il se soit passé plusieurs jours, il était encore brulant et noirci par les brulures dû aux arcs électriques que son corps avait engendré. Quand il se réveilla, il ne se douta pas une seule seconde qu’il avait péri et bien que son corps ait noirci suite à l’expérience, il allait bien malgré une petite douleur qui le démangeait en son œil gauche. Passant les mains sur son visage, il senti qu’il avait plusieurs cicatrices et se mit à chercher un moyen de voir son reflet. A son grand désarroi, il était à présent dans un village assez pauvre, le temps ne semblait pas avoir de prise dessus car l’on vivait encore selon les rudiments du Japon moyenâgeux. C’est dans une flaque d’eau qu’il pu se voir et malgré son teint basané et les multiple cicatrices qui ornaient son visage cela n’était rien devant la vue de son œil, celui la même qui le faisait souffrir qui avait pris une teinte bleu. Une certaine lumière en émanait d’ailleurs et un sentiment de manque, bien qu’assez évasif était commandé par cet organe maintenant si mystérieux. Akechi rencontra par la suite un homme qui avait l’air d’avoir près de quatre-vingt ans et ce dernier se proposa pour devenir son père… cela semblait bien étrange car il ne le connaissait pas. Le vieil homme, suite aux questions de son futur fils « adoptif » pourrait-on dire se rendit rapidement compte qu’il ignorait qu’il avait perdu la vie et essayer tant bien que mal de ne pas brusquer le jeune homme en ôtant le masque de la vérité de devant son regard.

Pendant plusieurs années, Akechi demeura dans sa nouvelle famille et bien que ce monde soit impitoyable, ce n’était rien comparé à ce qu’il avait connu. Il y avait toutefois des événements des plus troublant qui venaient perturber sa nouvelle « vie »… il était sujet à des pertes de connaissances d’où il émergeait dans un endroit inconnu à ses yeux bien qu’étonnamment familier. Mort et désolation l’entourait mais rien ne semblait indiquer la source de ce mal. Mais j’arrivais toujours à reconnaître le chemin pour rentrer chez moi. Mais un beau jour, 3 hommes tout de noir vêtu vinrent dans le domicile du vieil homme car Akechi allait être arrêté mais sans en comprendre la raison. Mais le père du jeune homme eut le malheur de s’y opposer et il fut mit à mort sommairement. Mes yeux se rouvrirent dans une sombre cellule dans un bâtiment que je ne connaissais pas… c’était la deuxième fois que cela m’arrivait et c’était vraiment déconcertant. Un garde se tenait la devant moi et malgré mes questions, il ne me répondait pas. La solitude était devenue pour moi comme une seconde nature.
Un jour, alors que je me réveillais douloureusement, sortant d’une certaine torpeur et pu voir les barreaux de ma cellule totalement éventré. Le garde est évanoui sur le sol. Réalisant que j’avais passé plus de 50 ans en ce monde depuis cette expérience désastreuse, pourtant je n’ai pas l’impression d’avoir vieilli mais plus important encore, au fil des ans, mes perde de conscience se firent de plus en plus fréquente et les retours à la réalité de plus en plus douloureux. Une faim s’emparait de moi avec de plus en plus d’insistance pendant toutes ces années, il me fallait manger quelque chose. Dehors, je pouvais entendre le tintement lourd de ce qui semblait être un gong et par peur je me disais qu’il me fallait avant tout me cacher au plus vite. Au détour d’une ruelle, je me trouvai nez à nez avec un homme dont j’étais sur que je l’avais déjà vu… c’était l’un de mes gardiens. A ma vue, il dégaina son arme mais il tremblait affreusement tout en osant pas me regarder dans les yeux. Dans mon reflet sur la lame de son katana, je pu remarquer que mon œil brillait étrangement. Une lumière bleue d’une violence rare en émanait. Dans un cri désespéré, il balançait son arme de droite à gauche et inversement en espérant me chasser autant que pour me tuer. J’esquivais instinctivement mais cela était difficile de par ma taille et c’est au moment où il me frappa fait voler une gerbe de sang que je failli perdre connaissance. Au départ, je me dis que c’est la douleur qui en était la cause mais réalisa ensuite que c’était comme à mon habitude, une perte de conscience incontrôlée. Cette fois-ci, je pu résister à la tentation de tomber dans un sommeil comateux et fus témoin d’une vision qui me hante encore...

[Ce passage est dans le test RP]

Mais tout cela était il y a bien longtemps. Je me rappelle encore qu’après cet évènement, Le commandant suprême s’intéressa d’autant plus à ma modeste personne et je fus choisi pour être un cobaye du deuxième département scientifique du Sereitei. Le capitaine de la douzième division était une femme et elle ne manquait pas d’idées et d’ingéniosité pour ce qui est de ses inventions. Elle usa de son talent pour essayer de sceller mon pouvoir qui était vraiment trop instable mais cela ne marcha pas tout à fait comme prévu.
Un soir, alors que le commandant, qui n’était alors que capitaine de la seconde division, était en train de faire sa visite quotidienne aux prisonniers spéciaux, ceux qui avait été jugé dangereux et enfermé par précaution. Dans une cellule non loin de la mienne, un homme, les cheveux hirsutes qui cachaient un regard fou se décida à s’évader. Au passage de Masaki, cette âme en peine se jeta sur lui et, à travers les barreaux il lui attrapa la gorge en faisant glisser la chaine de ses menottes le privant de son énergie spirituelle sur le coup du capitaine. Moi j’avais également une de ces paires de menotte sur les poignets mais l’oeil de verre empli de magie démoniaque que m’avait installé Yukika Nagakima se mit à briller avec une certaine intensité et cet orifice parti un éclair violent qui alla percuter l’agresseur dans le dos. Ce que je ne savais pas à l’époque, c’est que Masaki, même privé de son énergie spirituelle par les maillons des menottes qui lui enserraient la gorge, n’aurait eu aucun mal a se défaire de la prise du prisonnier mais il avait dû être attirer par ce pouvoir lancé instinctivement et avec mon Reiatsu qui été scellé par mes liens car peut après, il me prit sous son aile. C’était la dernière fois où je le vis en tant que capitaine de la seconde division.

Pendant mon entrainement, mon maître a eu une certaine difficulté à me faire développé mes pouvoirs de Shinigami car l’expérience de Yukika m’avait privé de la parole et je pu aisément, par la suite communier avec mon Zanpakuto par la pensée et de par mon origine de Quincy, que personne au monde ne connaît, pas même moi, je pu parvenir à user de la magie démoniaque avec une certain habileté dans un silence total. Mon mutisme m’a d’ailleurs permit d’accéder au rang de garde du corps de Masaki car ne parlant que très peu, il s’accommodait très bien du silence qui régnait en maître entre nous. Aujourd’hui je suis son lieutenant et je ne le quitte que rarement car c’est a lui que je dois d’être revenu à la vie…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akechi Mitsuhide
Ichi Ban Tai Fukutaïshô
Ichi Ban Tai Fukutaïshô
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Akechi Mitsuhide [Lieutenant - 1ère division]   Ven 25 Avr - 20:15

Test RP

Mon geôlier se tenait la devant moi. Son corps entier tremblait a la vue de mon oeil luisant d’un bleu éblouissant et il ne pouvait raisonnablement soutenir mon regard plus d’une seconde. Bien que je n’aie aucune arme et que son katana désigne ma gorge avec les convulsions dont son maître est atteint, il n’ose dire un mot. Je pouvais sentir qu’il avait une peur bleu de moi mais je n’avais pas compris outre mesure que c’était le Reiatsu qui se dégageait de mon œil qui l’effrayait. Je n’ai pas conscience de cette puissance qui est mienne mais c’est mes émotions et elle seule qui contrôlent ce pouvoir. J’étais préparé à recevoir d’un moment à un autre un coup mortel mais l’attente qui subsistait entre nous me semblait intenable. Le vent nous fouettait le visage avec violence mais cela ne semblait pas nous déranger outre mesure. Prit de panique, il attaqua. Balançant son katana de droite à gauche et inversement, il avait les yeux fermé et on aurait pu croire que c’est la mort elle-même qu’il essayait tant bien que mal de blesser. Avec une certaine agilité, je faisais tout mon possible pour esquiver mes avec ma taille, cela devenait de plus en plus difficile à mesure que la frénésie de mon opposant augmentait.

Ce fut à ce moment la que je perdis toute respiration pendant une demi-seconde. Baissant les yeux en direction du sol, une gerbe de sang inonda le parquet abîmé de l’extérieur de la deuxième division. Une rage s’empara alors de mon corps, je ne contrôlais plus rien. Mon œil me brulait avec intensité sans que rien ne puisse me calmer. J’étais tel un spectre qui regarde sa propre enveloppe corporelle qui s’agite contre sa volonté. Je me vis me relever avec force et levant légèrement les bras au ciel, une aura bleuté apparu alors autour de mes mains. Le ciel s’obscurci soudain et dans une colère digne de celle des dieux, un éclair foudroyant fond sur mon adversaire sans qu’il ne puisse rien faire pour y échapper. Devant son corps carbonisé, au milieu d’un lac de sang qui rendait la scène plus macabre, je reprends le contrôle de mon corps qui ne veut plus bouger et je me dis alors que je ne voulais pas revenir, que la scène semblait moins pesante de la où j’étais il y a deux minutes et me concentre de toute mes forces pour quitter cet être qui m’écœure mais en vain. Je me sens alors oppressé… une force est toute proche et bien que je veuille m’enfuir le plus vite possible mon corps refuse toujours d’esquisser le moindre mouvement. Je n’arrive même pas tourner la tête pour chercher du regard cette présence qui m’assaille. Une voix s’adresse alors a moi, une voix qui me tétanise mais sans qu’aucun sentiment ne se fasse ressentir.

« Un prisonnier hors de sa cellule… es-tu perdu ? »

Cette ironie aurait pu me faire sourire en une autre occasion et peut être est-ce le but de cet homme qui doit avoir senti l’état d’esprit dans lequel je me trouve. Il me croisa sans même me regarder et continua son chemin sans sourciller… comme si je n’existais pas, comme si j’étais l’un des Shinigami qu’il côtoie chaque jour.

De moi-même je retourne dans ma cellule attendant mon jugement et lorsque que j’entends des pas dans le couloir, mon esprit se tourne vers les cieux ou je n’aperçois qu’un plafond maussade et j’adresse ma prière à un dieu que depuis longtemps j’ai oublié. Je n’arrive pas à comprendre ce qui m’arrive, mais avant que je puisse poursuivre cette remise en question, la porte de la prison s’ouvre et je trouve ce mouvement coulissant des plus longs. L’homme qui venait d’entrer n’était autre que celui que j’avais croisé il y a peu, c’était le capitaine de la seconde division… il fit sa ronde comme a son habitude et reparti sans dire un mot. Je l’appelle, je crie, je veux comprendre. Que va-t-il se passer ? Pourquoi me pardonner mon acte alors que je n’arrive pas a me le pardonner à moi-même ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saruwatari Masaki
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
Ichi Ban Tai Sô Taïshô
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : Sereitei, quartier de la douzième division

MessageSujet: Re: Akechi Mitsuhide [Lieutenant - 1ère division]   Ven 25 Avr - 20:54

Bienvenue poto ! Content de te voir ici ! Je n'ai rien a redire sur ta fiche et je la VALIDE de ce pas ! Amuse toi bien ! Wink

_________________
Incarnation Bleachienne de Philippe Lucas
Gourou Sama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachsurvival.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akechi Mitsuhide [Lieutenant - 1ère division]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akechi Mitsuhide [Lieutenant - 1ère division]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Division dans le camp Martelli « Repons Peyizan » eclate
» Damlon , lieutenant du Gondor
» Un article à lire de manière intelligeante ! Martelly lieutenant de Palin en AS
» Un Nouveau Lieutenant !
» Mais où est le capitaine de la 10ème division ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Survival :: Centre de Recrutement :: Présentation de votre personnage :: Validées des Shinigamis-
Sauter vers: