Bleach Survival

La guerre totale...Les mondes spirituels rattrapés par le réel...Qui l'emportera?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Soul Society (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dante
Segunda Espada
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/06/2008
Age : 28
Localisation : En dessous d'une pompe à bière plus que certainement

Informations des personnages
Rang: 2
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Etat: En pleine santé

MessageSujet: La Soul Society (en cours)   Dim 11 Jan - 15:53

La Soul Society:



La Soul Society ou « société des âmes » est le lieu ou vienne se reposer les âmes défuntes. Elle s’y métamorphose après leur mort sous la forme humanoïde qu’elles possédaient de leur vivant mais n’ont rien de corps de chère puisque ce sont des corps spirituel pure. La plupart des âmes à leur mort devienne des « âmes plus » ou « positive » à savoir de simple fantôme qui se rendent instinctivement et ce grâce à un rituel, naturel qui date de la création même des mondes, dans la Soul Society. Les âmes négative (ou moins) sont soit soumise au rituel d’expiation, que pratique les Shinigamis ne sont ni plus ni moins que les anges protecteur de tout ce rituel millénaire. Si les Shinigamis intervienne trop tard, comme cela arrive de façon assez courante tant les âmes sont nombreuse, l’âmes négative qui par définition est celle qui ne rejoint pas la Soul Society et par remord, haine ou sentiment de vengeance reste accroché à la terre, devient un Hollow, soit un démon dévoreur d’âme qui se nourrit de la misère et de la tristesse des humains. Il appartient au Shinigamis de veiller à ce que les Hollows ne déséquilibre pas le cycle des âmes. Cycle duquel il participe eux même comme les Shinigamis. Certaine âmes sont si corrompue qu’elle se transforme directement en Hollow. Alors contrairement à leur semblable qui une fois abattu par les Shinigamis, voit leur âmes purger et parte pour la Soul Society, ces âmes impures sont envoyé en enfer. D’où elle ne ressorte jamais.

Dans la Soul Society c’est une nouvelle vie qui commence, plus ou moins longue selon le potentiel spirituel que renferme naturellement l’âmes. Une vie qui devrait-être un repos paisible et bien mérité pour les âmes défunte, avant qu’elle ne soit relancé dans le cycle infernal de la vie et se réincarne dans une nouveau corps. Bien qu’il y ait certaine exception une âmes qui arrive à la Soul Society ne se souvient plus de « sa » ou « ses » vies passées. Comme elle ne se souvient pas de la Soul Society et des années qu’elle y a passé en se réincarnant.

Le tableau pourrait être parfait si il n’y avait que la Soul Society, bien que moins inhospitalière et dangereuse que son pendant du Hueco Mundo, était loin d’être le paradis des morts qu’on voudrait imaginer. Les âmes se réincarnant voie pour certaine d’entre elles l’honneur de devenir Shinigamis et plus tard peut-être un gradé ou haut gradé de ces Shinigamis. Mais celle-là, comme les âmes n’ayant pas cette honneur, reste fondamentalement des âmes humaine sujette au même visse et au même pulsion, de même que la reproduction, l’amour ou toutes émotion est possible, la misère, la peine, le chagrin ect…Le sont aussi. Certain Shinigamis ne sont guère mieux que les misérables qui écume certain district de la Soul Society, il y a eût chez eux traitre, malandrin, égoïste et malhonnête comme avare et avide. Il s’agit là aussi d’un procédé tout à fais naturel, mais que les Shinigamis ont le devoir d’auto modérer pour eux comme pour ceux qui sont sous leur surveillance eux même.

La Soul Society se divise en diverse partie que voici :

Le Seireitei :


Ou « cour du lac paisible », cet endroit regroupe les treize divisions Shinigami qui veille depuis toujours sur la Soul Society et le monde des humains. Comparé à certaine zone de la Soul Society c’est une endroit des plus calme et des plus paisibles. Rythmé par les murmure discrets des Shinigamis qui pratique chaque jours leur nécessaire entraînement. Outre le siège de chacune des division on y trouve aussi les prisons de la Soul Society, le temple des regrets, le Soukyoku (ou la colline à l’échafaud), la chambre des 46, l’institut de l’art spirituel et une partie émergée visible du dehors ou se trouve les cellules ordinaires des condamné, l’administration (et oui même la il y a des fonctionnaire), le tout entourant le temples des regrets, c’est en faite le quartier générale. Le Seireitei n’a guère changée depuis la trahison d’Aizen mais certain point on été améliorer ou renforcé.

Le Seireitei est entouré d’une barrière d’énergie spirituel pure, complètement sphérique et qui existe sous terre comme dans l’aire. Cette barrière est générée par les muraille même du Seireitei qui sont faites de « Setsukiseki » un minéral extrêmement rare dans le monde spirituel qui est constitué d’énergie spirituel. En règles générale tout est constitué de particule spirituel au Seireitei même les mures des autres batîments, mais ici il s’agit d’un minéral très spécial et particulièrement puissant ! La barrière qu’il génère désintègre tous corps spirituel qui entre en contact avec, quelques soit sa puissance. Qui plus est, elle ne peut Être détruite par des moyens conventionnel. Il faudrait une attaque d’une puissance inimaginable pour briser la barrière avec sa propre énergie spirituel.

Il n’existe donc que quatre possibilitée pour entrée dans le Seireitei et que constitue les quatre portes gardées :

La porte Nord (portail du mausolée noir)
La porte Sud (portail de la rive écarlate)
La porte Est (portail du flot bleu)
La porte Ouest (portail de la voie Blanche)


Les Gardiens :

Les Gardiens comme l’indique leurs noms sont chargé de veiller sur ces quatres portes. Ils en gardes l’accès et ne laisse entrer personnes n’étant pas muni d’un laissez passé, ou étant autorisé à rentrer dans le Seireitei par l’un des capitaine. Ce sont des être mystérieux, dont on sait très peu de chose. À l’époque de la grande guerre Hollow/Shinigamis, ces gardiens était surtout des géant ou des combattant surdoué. Aujourd’hui et vu la facilité avec laquelle les portes avaient été franchise à plusieurs reprise en ce temps là, on sait à sérieusement envisager le problème de se sécurité et changer de philosophie concernant les gardiens. Ce ne sont plus désormais de simple armes de dissuasion exposée au porte du Seireitei, mais bien les meilleurs produits de l’institut des arts spirituel, les meilleurs Shinigamis, ou des être issu du Rukongai particulièrement puissant (ce cas à déjà été vu deux fois depuis la grande guerre). Dans tous les cas, une formation plus poussée est donnée à ces Anges de la mort peu commun, qui se doivent de maîtrisé à un niveau plus ou moins élevé tout les registres des arts Shinigamis. Les gardiens font donc partie de l’élite des Shinigamis aujourd’hui.

Lorsqu’il vienne du Rukongai, ce qui reste bien sûr assez rare, de nombreuses épreuve doivent être passées et une longue formation suivie pour rattraper le retard qu’on les citoyen du Rukongai en matière d’art du combat sur les Shinigamis. Dans les deux cas ou cela c’est produit, il s’agissait de personnage incroyable, que le Seireitei n’avait pas repérer plus jeune car venant de district plus éloigné ou les Shinigamis se rendent plus rarement.

Si se sont des Shinigamis, ils sont le plus souvent choisi dès le plus jeune âge parmi les élèves de l’institut et sont formé de façon spécifique, recevant de la part des Nécromanciens un entraînement poussé en kidô et de la part des meilleur maître d’arme et d’art martiaux une formation sans comparaison dans les domaines du sabre et du combat au corps à corps. Ce sont avant tout des Shinigamis efficace, mais plus que n’importe quoi d’autre c’est leur philosophie qui est travaillée, afin qu’il comprenne bien ce que signifie l’état de gardien. On leur demande également un certain sens de la diplomatie et une culture non négligeable de leur monde. Étant en contact permanent avec l’extérieur, c’est en effet la moindre des choses.

Leur statut à donc beaucoup évolué, ils sont aujourd’hui pratiquement aussi dangereux que la barrière qui entoure le Seireitei.

À noter qu’au vu de leur qualité impressionnante, il n’est pas rare de leur voire confié certaine mission au sein de la Soul Society, voire dans le monde des humains. L’un des apprentis, le plus vieux et le meilleur prend alors la relève pendant l’absence du Gardien. Car il y a toujours deux apprenti derrière un gardien qui une fois leur formation terminé, apprenne ce qu’est vraiment un Gardien au contact de l’un de ces derniers.

L’institut de l’art spirituel :


L’institut de l’art spirituel de Shinou à une très longue histoire, aujourd’hui il d’un peu plus de trois mille ans. Il est l’élément le plus important du Seireitei, car il forme les générations future et les prépare à leur devoir de shinigamis. Lui aussi a considérablement évolué depuis la grande guerre et a vu beaucoup de ses aspect réévalué. Il fût à l’origine créé par le légendaire Genrūysai Shigekuni Yamamoto, dont le nom est encore synonyme de grandeur et de puissance même aujourd’hui. Il mis au point cet institut de formation au moment ou il accéda au fonction de Gô Taishô. Alors encore très jeune il avait en tant que capitaine perçu face à une humanité croissante démographiquement et un cycle des âmes de plus en plus important, la nécessité de former plus et mieux les Shinigamis. Pendant les deux milles ans de « règne » de Genrūysai, l’institut, qui fît très vite ses preuves, ne subi que très peu d’évolution. Pour la bonne et simple raison qu’il n’en nécessitait pas.

Mais après la grande guerre et avec la fin du règne de Genrūysai, il apparu bien vite à son successeur que l’institut nécessitait certaine réformation importante. L’efficacité des simples Shinigamis étant apparue insuffisante et leur polyvalence et faculté d’adaptation en situation de combat l’étant selon toutes vraisemblance également. Il fût donc décidé que les exigences sans Être poussé à l’extrême serait revu à la hausse. Et qu’un Shinigamis, même de base devait maîtrisé un minimum tous les registres les plus importants de sa formation. À savoir le Zanjutsu, le Hakuda et le Hohou ainsi que le kido. Et ce afin de pouvoir tiré parti de ce savoir rapidement et efficacement en face n’importe quel situation. Si autrefois on demandait au Shinigami une maîtrise d’au moins deux de ces éléments, on exige aujourd’hui que les quatre soit maîtrisé par l’élève à la sortie de l’académie. Bien évidemment on ne peut exiger une maîtrise totale, l’institut vise simplement aujourd’hui à former des Shinigamis complet, en sommes, de véritable soldat de la mort, plutôt qu’un ensemble hétéroclyte de guerrier réparti dans différente division comme c’était plus le cas avant. Dans la majorité des cas il faut au minimum la réussite dans trois matières avec une note générale minimale pour accéder au Gotei 13. Il existe cependant des exception…Certain prodige on déjà été constaté et exceptionnellement autorisé à franchir le pas.

Une nouvelle philosophie apparaît également développée après la grande guerre. La notion de stratégie de groupe et de combat non plus individuel alors mais en groupe. De nombreux conflit à grande échelle avec les Hollow on révélé les lacunes existante dans le domaine de la coopération en situation de combat entre Shinigami. L’institut a donc été charger de pallier à ce manque en formant, certes des individualité, mais aussi des Shinigami capable de se battre en groupe et d’agir en groupe. Comme les soldats d’un régiments. Les capitaine se doivent aussi d’entrainer en commun régulièrement leur homme afin de créer une véritable « osmose » entre eux et de leur permettre une temps de réaction le plus rapide possible. Aujourd’hui, cette initiative prend plus que jamais un sens nouveau au vu de la guerre qui se profile entre les mondes.

Le temps de formation à l’institut est de cinq ans, le directeur officiel est le Comandant en chef du Gotei 13, mais le plus souvent dans la pratique s’est le Vice-directeur qui se charge de gérer l’institut. Le corps professoral est lui composer de Shinigami ayant atteint un certain âge et ayant donc une expérience et un vécu conséquent. C’est un post de grande importance et les professeurs on toutes autorité dans l’enceinte de l’institut, contrairement au officier (mis à part les capitaine qui sont leurs égaux dans l’académie bien qu’en générale leur charisme suffise à imposé leur autorité même là). Ils sont nommé par le Vice-directeur ou le directeur (donc le commandant en chef). En cas de crise, les professeur sont chargé de la protection de l’académie. Parfois en grave situation ils peuvent même être réquisitionné par les hautes instances et servir à renforcer certaine divisions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Soul Society (en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traverser le Dangai, Soul society => Karakura
» False Face Society (en cours)
» Présentation de Black☆Star [en cours] 2
» cours de latin
» Cours informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Survival :: Avant Propos :: Base de données :: Soul Society-
Sauter vers: